French English

Cancer du sein : un pôle spécialisé pour le nord de Paris

Mis à jour le . Page vue 1028 fois. Signaler ce contenu
Cancer du sein : un pôle spécialisé pour le nord de Paris
François Marin / AP-HP
L’AP-HP a inauguré mardi 22 novembre 2016 son nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord à l’hôpital Saint-Louis, pour une prise en charge globale et personnalisée des maladies du sein permettant un accès à l’ensemble des traitements en radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie, thérapeutique ciblée et chirurgie.

Corps de texte

La prise en charge du cancer est au cœur des missions de service public de l’AP-HP, qui dispose de l’ensemble des compétences pour prendre en charge tous types de cancers. L’AP-HP a inauguré mardi 22 novembre 2016 le nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord de l’Hôpital Saint-Louis, en présence de Martin Hirsch, Directeur Général de l’AP-HP, de Rémi Féraud, Maire du 10e arrondissement, de Eve Parier, Directrice du Groupe Hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal et du Pr Rémy Nizard, Président de la Commission médicale d'établissement locale du Groupe Hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal.

Traiter les maladies du sein à tous les stades

Doté de toutes les techniques de diagnostic et de traitement sur un même lieu, le nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord de l’Hôpital Saint-Louis AP-HP permet de prendre en charge les patients à tous les stades d’une maladie du sein, du dépistage à la prise en charge, qu’elles soient bénignes ou malignes et à risques, notamment à hauts risques génétiques. Cet espace rénové de 1140 m2 regroupe des consultations spécialisées pour le cancer et la chirurgie du sein, un hôpital de jour et un plateau médico-technique très complet (imagerie, anatomo-pathologie et biologie): le centre des maladies du sein. 

Un accompagnement personnalisé

Les patientes peuvent bénéficier au Sénopôle d’un parcours de soins structuré avec un médecin référent personnalisé, et de l’expertise d’une équipe comportant toutes les spécialités médicales et chirurgicales nécessaires au traitement de leur maladie, à leurs soins et à leur accompagnement : gynécologues, cancérologues médicaux, chirurgiens, généralistes,  service de radiologie expert, psychologues-psychanalystes et psychiatre-psychanalyste, infirmières, aides-soignantes, secrétaires médicales, assistante sociale, diététicienne et kinésithérapeute.

Des équipements et techniques de pointe

Ce nouveau dispositif, doté d’équipements de pointe en cancérologie, permet l’accès aux dernières innovations thérapeutiques, telles que la radiothérapie per-opératoire ou la biopsie sous IRM. Il est également l’un des premiers centres français à proposer, grâce à sa plateforme signatures moléculaires des cancers du sein luminaux, une analyse ciblée des tumeurs, permettant d’adapter le traitement. Enfin, le Sénopôle propose toutes les techniques de reconstruction mammaire (implant, lambo musculo-cutanée, DIEP, lipofiling) en secteur public et sans reste à charge. 

Le Sénopôle est un des 8 centres du Réseau sein à risque de l’AP-HP, il permet la prise en charge de patientes à haut risque notamment de cancer du sein, en raison par exemple d’une prédisposition génétique. Il fait également partie d’un réseau européen « Breast Centers Network » qui recense les centres des maladies du sein à l’échelle européenne.

>> Lire le communiqué de presse

>> Pour en savoir plus sur les prises en charges des cancers du sein à l’AP-HP

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France