French English

Le virus Zika en cause dans une grave infection du cerveau chez l’adulte

Mis à jour le . Page vue 297 fois. Signaler ce contenu
Le moustique Aedes, vecteur de transmission du virus Zika
AkiRolle/iStock/Thinkstock
Cette infection a été décrite par les médecins de l’hôpital Henri-Mondor, AP-HP, dans une publication scientifique internationale.

Corps de texte

Des médecins réanimateurs de l’Hôpital Henri- Mondor de l’AP-HP à Créteil ont rapporté, dans une publication scientifique parue dans le New England Journal of Medicine le 10 mars 2016, que le virus Zika, déjà fortement suspect d’être à l'origine de microcéphalies fœtales, et de syndromes de Guillain-Barré, semble aussi pouvoir provoquer une grave infection du cerveau chez l'adulte.

Un patient de 81 ans en parfaite santé a été adressé pour un accident vasculaire dans le service de neurologie de l’hôpital Henri Mondor, AP-HP. Après investigation, les médecins ont raisonnablement conclu à une méningoencéphalite liée au virus Zika. Il s’agit à leur connaissance du premier cas de ce type décrit. Le diagnostic a été rendu possible par une collaboration multidisciplinaire efficace sur le site de l’hôpital Henri Mondor (réanimation médicale, neurologie et neuroradiologie) ainsi qu’à l’échelle régionale et avec le centre de référence des arboviroses.

Cette observation est importante car elle suggère la nécessité de rechercher le virus Zika chez des patients qui présenteraient une méningoencéphalite dans les zones de circulation du virus. Elle apporte par ailleurs un argument supplémentaire sur la propension du virus Zika à entrainer des lésions du système nerveux.

A ce jour, l’état du patient s’est progressivement amélioré et ce dernier a entièrement recouvré ses fonctions intellectuelles, ne conservant qu’une légère faiblesse du bras gauche.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France