French English

VIH et infections sexuellement transmissibles, un centre gratuit à Paris

Mis à jour le . Page vue 430 fois. Signaler ce contenu
VIH et infections sexuellement transmissibles : un centre gratuit à Paris
ElenaElisseeva/iStock/Thinkstock
Informer, dépister, diagnostiquer le VIH, les hépatites et les IST, ce sont les missions du check-point rénové au centre de Paris.

Corps de texte

Faciliter l’accès aux soins

Le Check-point - Paris, créé par le groupe SOS au plus près des besoins des communautés LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et trans) parisiennes, est installé dans des locaux rénovés à compter du lundi 20 juin 2016 - 36, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris. Il dépend du Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGiDD) ouvert en janvier 2016 par les hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, AP-HP.

Grâce au partenariat entre les équipes de l’AP-HP et du GROUPE SOS / Checkpoint-Paris, il est possible de :

  • réaliser gratuitement un check-up complet en santé sexuelle,
  • se faire dépister pour le VIH, les hépatites virales et les IST au moyen des dernières technologies,
  • bénéficier immédiatement du Traitement Post Exposition en cas de prise de risque récente,
  • ou d’être orienté vers une prise en charge de pointe à l’hôpital ainsi que d’accéder au traitement préventif du VIH (PrEP).

La démarche de partenariat s’inscrit dans la volonté des Hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, AP-HP, de développer leurs actions de prévention et de dépistage hors les murs et de renforcer leur engagement dans la lutte contre les inégalités de santé.

Des équipes impliquées depuis 15 ans

Des actions solidaires de dépistage du VIH et des IST hors les murs sont menées par les Hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, AP-HP, depuis plus de 15 ans sur les lieux de vie de populations cumulant situations de précarité et vulnérabilités sanitaires (migrants, sans-abris, prostituées…), en partenariat avec l’association Aremedia.

Le service des maladies sexuellement transmissibles (MST) de l’hôpital Saint-Louis, AP-HP, est un des centres français de référence en dermato-vénéréologie. Il pratique également des actions de dépistage en lien avec de nombreuses associations. Les laboratoires de virologie et de bactériologie du groupe hospitalier sont eux-mêmes associés aux Centres nationaux de référence VIH (primo-infection) d’une part et gonocoques d’autre part.

Enfin, le service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis, dirigé par le Pr Jean-Michel Molina, AP-HP, a été le premier en France à ouvrir des consultations dédiées à la PrEP dans le cadre autorisé par la Ministre de la Santé fin 2015 suite aux résultats de l’essai ANRS IPERGAY.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse

 

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France