French English

Attentats: aidez-nous à améliorer la prise en charge des victimes en participant à nos études

Mis à jour le . Page vue 1153 fois. Signaler ce contenu
À la suite des attentats qui ont frappé la France en 2015, et en 2016, les équipes de l’AP-HP accompagnent les personnes touchées et travaillent à l’amélioration de la prise en charge du psycho-traumatisme. Plusieurs études ont été lancées pour comprendre les conséquences de ces évènements sur la santé, les besoins d’accompagnement psychologique et aider les personnes qui ressentent des difficultés de nature post-traumatique. Les personnes touchées par les attentats de 2015 et 2016, les victimes, les proches, mais aussi les professionnels qui ont pris en charge les patients ou leurs proches, peuvent participer. La participation à ces projets de recherche est importante. Elle se fait bien entendu sur la base du volontariat.

Corps de texte

Le projet de recherche Paris : Mémoire Vive (Paris MEM)

Le projet de recherche Paris Mémoire Vive (Paris MEM) est conçu pour aider les personnes qui ressentent des difficultés post-traumatiques. Cette étude est promue par l’AP-HP et coordonnée par le Pr Millet, psychiatre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP avec le Pr Brunet, spécialiste du traumatisme à l’Université McGill de Montréal.
Pour y participer, contactez le : 01 42 16 15 35

Pour en savoir plus :

L’objectif de l'étude est de comparer différentes prises en charge médicales et d’évaluer l’efficience d’une thérapeutique innovante, le blocage de la reconsolidation, qui consiste à évoquer une situation traumatisante après l’utilisation d’un bétabloqueur. Les personnes participant à cette étude ont le choix entre diverses options de traitement - la prise en charge innovante (dite de « blocage de la reconsolidation mnésique ») et la prise en charge habituelle des psychotraumatismes. Elles sont suivies sur une période d’1 an. Paris MEM est coordonné par le Pr Millet, psychiatre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP avec le Pr Brunet, spécialiste du traumatisme à l’Université McGill de Montréal. Quinze centres, dont huit hôpitaux de l’AP-HP, ont d’ores et déjà accepté de participer à cette recherche soutenue par la fondation de l’AP-HP pour la recherche et par un soutien du Fonds de dotation MSDAVENIR, dédié au renforcement des partenariats dans les sciences du vivant en France. Pour participer à cette étude, les critères sont les suivants : ressentir des difficultés à reprendre votre vie normalement depuis les attentats ou après un choc, être âgé(e) de 18 ans ou plus, être affilié(e) à la Sécurité Sociale, être disponible pour environ 1 rdv/semaine pendant 8 semaines, ne pas être enceinte.

L'étude ESPA 13 novembre

L’étude « ESPA 13 novembre » est une étude nationale de santé publique qui s’intéresse à l’impact psychotraumatique des attentats et aux dispositifs de soins qui ont pu être proposés. Le Pr Baubet, psychiatre, chef de service à l’hôpital Avicenne en est un des investigateurs.
Vous souhaitez bénéficier d’un soutien et participer à cette étude, remplissez le questionnaire

Pour en savoir plus:

Portée par Santé publique France, l’étude ESPA 13 novembre est réalisée en étroite collaboration avec les acteurs de la prise en charge du psycho-traumatisme et les professionnels institutionnels et associatifs intervenus dans les suites des attentats, notamment l’AP-HP. Le Pr Thierry Baubet, chef du service de psychopathologie de l'enfant, de l'adolescent, psychiatrie générale et addictologie spécialisée de l’hôpital Avicenne et responsable de la CUMP 93, en est un des investigateurs. L’enquête ESPA est réalisée jusqu’octobre 2016 auprès de toutes les personnes directement impactées par les attentats de novembre 2015 survenus à Paris et à Saint-Denis, ce qui inclut tous les professionnels de santé, d'administration qui sont intervenus sur place, ou qui ont été en charge des personnes choquées, blessées, ou des familles. Elle se fait sous la forme d’un questionnaire que les volontaires peuvent remplir sur internet. Si les personnes ne sont pas à l’aise avec cela (difficultés avec le français ou avec l’utilisation d’internet), si elles sont blessées ou se sentent trop angoissées, elles peuvent également demander qu’un psychologue les aide à remplir le document.

Le programme de recherche « 13-Novembre »

Le programme de recherche « 13-Novembre » cherche à mieux comprendre comment se construit et comment évolue la mémoire après les attentats. Étude de recherche transdisciplinaire, elle est fondée sur le recueil et l’analyse de témoignages de 1 000 personnes volontaires qui seront interrogées à quatre reprises en dix ans.
Vous souhaitez témoigner, contactez les investigateurs

Pour en savoir plus:

Comment le souvenir traumatique des attentats du 13 novembre 2015 évolue-t-il dans les mémoires individuelles et la mémoire collective ? Comment ces mémoires individuelles se nourrissent-elles de la mémoire collective, et inversement ? Peut-on prédire, par l'étude des marqueurs cérébraux, quelles victimes développeront un état de stress post-traumatique, et lesquelles se remettront plus facilement ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tentera de répondre ce programme, porté par le CNRS, l’Inserm et héSam Université. Codirigé par l'historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache, ce programme de recherche transdisciplinaire est fondé sur le recueil et l'analyse de témoignages de 1000 personnes volontaires qui seront interrogées à quatre reprises en dix ans. 

Nos communiqués de presse et vidéos en lien avec les attentats

> Paris Mémoire Vive (Paris MEM) : l’AP-HP et le fonds MSDAVENIR partenaires pour soutenir une étude clinique destinée à améliorer la prise en charge psycho-traumatique des victimes d’attentats

Paris MEM est une étude clinique qui vise à évaluer l’efficacité d’une nouvelle technique de soins notamment pour les patients qui ressentent des difficultés post-traumatiques en lien avec les attentats qui ont touché la France en 2015 et 2016. Lire le communiqué de presse du 04/11/2016

> Psycho-traumatisme : des professionnels AP-HP mobilisés aux côtés des équipes de Nice

Les cellules d’urgence médico-psychologique -CUMP- de l’AP-HP, rattachées aux quatre SAMU (75, 92, 93 et 94) de l’AP-HP, se sont mobilisées pour participer à la prise en charge, à Nice, des personnes psycho-traumatisées, après l’attentat survenu le 14 juillet. Lire le communiqué de presse du 25/07/2016

> AP-HP : Réunion du conseil de surveillance du 24 mars 2016

Le conseil de surveillance de l’AP-HP qui s’est tenu hier sous la présidence de Anne Hidalgo, maire de Paris, s’est ouvert par une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 22 mars à Bruxelles. Lire le communiqué de presse du 25/03/2016

> Prise en charge des victimes des attentats du 13 novembre 2015 : des retours d’expérience publiés dans les Annales Françaises de Médecine d’Urgence

Le 13 novembre 2015, la région parisienne était la cible d’un attentat terroriste multisite sans précédent, en temps de paix, par le nombre de victimes tuées ou blessées. Lire le communiqué de presse du 25/01/2016

> « Une Nuit avec les Héros de la santé » : Les professionnels de l’AP-HP à l’honneur

Mardi 5 janvier 2016 à 20h55, France 2 met à l’honneur les personnes œuvrant au quotidien dans le secteur de la santé à l’occasion d’une émission exceptionnelle animée par Michel Drucker et enregistrée à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’un des 39 hôpitaux de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Lire le communiqué de presse du 05/01/2016

> AP-HP : Réunion du Conseil de Surveillance du 10/12/2015

Le conseil de surveillance du 10 décembre 2015, présidé par Anne Hidalgo, maire de Paris, a dressé un bilan du travail exceptionnel réalisé par les agents du service public hospitalier depuis les attentats de novembre 2015. Lire le communiqué de presse du 14 décembre 2015

> 12 000 personnels et bénévoles des services publics mobilisés lors des attentats invités à un concert familial

Le ministère de l’Intérieur, la Ville de Paris et l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris - AP-HP invitent 12.000 personnels et bénévoles mobilisés lors des attentats du 13 novembre à assister à un concert exceptionnel à l’AccorHotels Arena, pour les remercier de leur action. Lire le communiqué de presse du 09/12/2015

> En vidéo : les témoignages des équipes de l’AP-HP en lien avec les attentats

Retrouvez les vidéos des témoignages de nos équipes mobilisées suite aux attaques du 13 novembre 2015. Lire le communiqué de presse du 27/11/2015

> Prise en charge des victimes des attaques terroristes de Paris : publication d’un article dans la revue Lancet « The medical response to multisite terrorist attacks in Paris »

Dans un article publié aujourd’hui dans la revue Lancet, en ligne sur le site de la revue, 15 professionnels de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, AP-HP, reviennent sur les moyens mobilisés la nuit du 13 au 14 novembre dernier pour faire face à l’afflux massif des blessés victimes des attentats coordonnés survenus à Paris, qui a justifié le déclenchement du Plan Blanc. Lire le communiqué de presse du 24/11/2015

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France