French English

Cancers urologiques

Mis à jour le . Page vue 3420 fois. Signaler ce contenu

Corps de texte

En bref

Les cancers urologiques comprennent les cancers de la prostate, les cancers de la vessie, les cancers du rein et les cancers des organes génitaux externes (testicules, pénis). La prostate est une petite glande présente dans le bassin, uniquement chez l‘homme.

  • En France, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l‘homme avec plus de 50 000 nouveaux cas chaque année.
  • Plus de la moitié des cancers de la vessie sont liés au tabac. 

Les traitements actuels des cancers urologiques

En France, pour chaque patient atteint d’un cancer, le choix du traitement est discuté en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) en présence de différents spécialistes, oncologues, urologues, radiothérapeutes, pathologistes… Les traitements des cancers urologiques dépendent de la localisation de la tumeur, du stade de la maladie (volume de la tumeur, extension locale et à distance, présence ou non de métastases) et de l’état général du patient.

Lorsque le médecin revoit le patient, il lui explique le traitement envisagé et lui remet un document appelé « Programme Personnalisé de Soins » qui contient un ensemble d’informations (plan de traitement, dates de RV, personnes à contacter à l’hôpital…).

Différents types de prise en charge des patients atteints d’un cancer de la prostate peuvent être proposés :

  • Dans certaines situations, le cancer de la prostate ne nécessite pas de traitement anticancéreux ; chez ces patients, une surveillance très régulière est proposée et un traitement n’est proposé qu’en cas d’évolution de la maladie.
  • Différents traitements peuvent être utilisés chez les patients atteints d’un cancer de la prostate :
    • La chirurgie qui consiste à retirer la prostate au cours d’une intervention chirurgicale
    • La radiothérapie et la curiethérapie qui utilisent des radiations pour détruire les cellules cancéreuses ; la curiethérapie, appelée aussi brachythérapie, consiste à implanter des grains radioactifs directement au niveau de la tumeur et/ou dans son environnement.
    • A côté de ces traitements qui agissent localement sur la prostate, il existe aussi des médicaments de type traitements hormonaux et chimiothérapies, qui agissent sur les cellules cancéreuses.

Pour les autres cancers urologiques, les cancers de la vessie, les cancers du rein, les cancers des organes génito-externes, la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie sont les traitements les plus souvent utilisés. D’autres traitements peuvent aussi être proposés :

  • cancer de la vessie : un traitement local par BCG thérapie ou par chimiothérapie peut être recommandé ; il consiste en une administration du traitement directement dans la vessie (par une sonde urinaire)

  • cancer du rein : les progrès de la recherche ont permis au cours de ces dernières années de développer des nouveaux médicaments, appelés thérapies ciblées. Il s’agit de traitements qui agissent spécifiquement sur les cellules cancéreuses en les empêchant de se multiplier et en limitant le développement de la tumeur. Ces traitements ont démontré leur efficacité dans les cancers du rein avec métastases.
    • Certains d’entre eux se présentent sous forme de comprimés, simples à prendre, tandis que d’autres doivent être administrés à l’aide d’une perfusion intraveineuse
    • Ces thérapies ciblées sont utilisées seules ou en association à d’autres traitements.

Où m'adresser si j'ai un cancer urologique?

Cancer

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France