French English

L’AP-HP se dote de Rhythmia, un équipement innovant de cartographie 3D du cœur

Publié le Page vue 350 fois. Communiqués de presse

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, équipe son Unité de rythmologie du Département de cardiologie de Rhythmia, un appareil de cartographie du cœur haute densité pour améliorer le traitement des troubles du rythme cardiaque. Développé par l’équipementier Boston Scientific, il permettra d’identifier plus précisément et rapidement les zones atteintes du cœur chez les patients atteints de maladies complexes. Il sera accessible aux médecins français et étrangers lors de sessions de formation.

A ce jour, l’AP-HP est le 5ème établissement hospitalier à disposer de cet équipement en France.

Le rhythmia, appareil de cartographie du coeur 3D
Crédits: 
Laurence Dentinger HUPSL-CFX / AP-HP

 

La tachycardie correspond à une augmentation du rythme cardiaque qui se traduit notamment par des palpitations chez le patient. Le rythme est créé par les impulsions électriques qui stimulent le muscle cardiaque et induisent sa contraction. Le traitement des tachycardies complexes[1] nécessite d’identifier précisément la zone du cœur touchée qui se contracte de manière incontrôlée afin de rétablir le circuit électrique défaillant. Le traitement fréquent, l’ablation par cathéter, consiste à supprimer le tissu à l’origine des battements cardiaques irréguliers.

Les Groupe hospitalier Pitié Salpetrière - Charles Foix, AP-HP, est le site de référence pour le traitement des troubles du rythme cardiaque par ablation avec plus de 600 procédures annuelles.

Il s’agit du premier centre en Ile- de-France pour le traitement ablatif  des tachycardies ventriculaires, souvent mal tolérées par les patients et associées à un risque d’arrêt cardiaque.

Avec le Rhythmia, l’Unité de rythmologie du Dr Françoise Hidden-Lucet - Département de cardiologie du Pr Gilles Montalescot – de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP se dote d’un nouvel équipement de cartographie beaucoup plus précis et plus rapide, dit de haute densité. La précision de la cartographie conditionne l’efficacité de l’ablation en localisant au plus près les zones à éliminer. Sa rapidité est aussi importante pour localiser par exemple des tachycardies rapides que les patients ne peuvent pas tolérer plus de quelques minutes. 

Le Rhythmia capte les signaux électriques via l’introduction d’un cathéter caractérisé par un nombre de points de contacts plus grand que les dispositifs de cartographie habituels. Il présente plusieurs spécificités techniques à l’origine de sa haute précision :

- un cathéter en forme de panier avec 64 électrodes unidirectionnelles permettant la récupération simultanée de signaux électriques de très faible voltage avec un signal de meilleure qualité,

- un traitement du signal avec une sensibilité élevée,

- une importante capacité de calcul et traitement des données en un temps très court.

Depuis Juillet 2016, une quarantaine de patients avec des tachycardies de toutes origines ont été traités grâce à cet équipement, avec un intérêt important pour les patients présentant des antécédents de chirurgie cardiaque. 70 à 80 patients par an devraient en bénéficier.

Le Rhythmia vient compléter les techniques de cartographie actuelles dont dispose déjà l’hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP. L’offre de soins pour les ablations est ainsi complète avec trois systèmes de cartographie pour améliorer la qualité du traitement. Avec l’installation de cet appareil, l’hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP, devient également un centre de choix pour l’organisation de séances de formation avec des médecins français et étrangers souhaitant voir ce dispositif innovant fonctionner. 

[1]Les tachycardies ventriculaires, les tachycardies atriales complexes ou les fibrillations atriales persistantes

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistante :

Charlotte François

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France