French English

@le_Parisien - Trisomie: l'AP-HP veut généraliser un test moins risqué que l'amniocentèse

Publié le Page vue 73 fois. L'AP-HP dans les médias

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) va donner la possibilité à davantage de femmes enceintes de subir un test ADN de diagnostic de la trisomie alternatif à l'amniocentèse, censé diviser par deux le nombre de ces examens risqués, a-t-elle annoncé jeudi.
Cette généralisation est rendue possible par l'ouverture mardi d'une plateforme automatisée, qui permet de réaliser un plus grand nombre de ces tests innovants puisque le dépistage est confié à des robots.
Depuis février 2016, le test était proposé gratuitement dans deux maternités de l'AP-HP (Cochin à Paris et Louis-Mourier à Colombes). Avec son élargissement aux autres hôpitaux grâce à cette plateforme, 7.000 femmes sont potentiellement concernées. Outre la trisomie 21, le test ADN repère aussi les trisomies 18 et 13.

>> Lire la suite de l'article du Parisien

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France