French English

Nuit Blanche 2014 : des installations proposées dans des hôpitaux de l’AP-HP

Publié le Page vue 64 fois. Communiqués de presse

L’édition 2014 de la Nuit Blanche a lieu le 4 octobre à partir de 19h. Les hôpitaux Necker-Enfants malades, Pitié-Salpêtrière et l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul de l’AP-HP accueillent des étapes de la programmation. L’occasion pour le grand public de découvrir de nouvelles installations au sein des hôpitaux de l’AP-HP où sont par ailleurs déjà présentes plusieurs œuvres d’art contemporain : Keith Haring à l’hôpital Necker, JonOne à l’hôpital Bichat, Viallat à l’Hôtel-Dieu...

Des  installations monumentales à l’hôpital Necker-Enfants malades Parcours officiel « Ascensions Magnétiques »

Hyperfocus - Les frères Chapuisat « On dirait qu’on serait des cosmonautes !.. » Qui n’a pas, enfant, prononcé cette phrase ? Les Frères Chapuisat vont au bout de ce rêve, en bâtissant, pour Nuit Blanche 2014, une coupole géodésique de six mètres de diamètre et de près de cinq mètres de haut permettant de se connecter à l’espace intersidéral. Installée dans le Carré Necker, cœur historique de Necker et inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, cette œuvre monumentale invite à un dialogue inédit entre passé et présent. En passant la tête au travers de la parabole, enfants, parents et visiteurs deviennent le récepteur de fréquences, rentrant ainsi en “hyperfocus” avec les planètes et les autres corps présents dans l’univers. Une interprétation poétique et ésotérique des réalités de la cosmologie scientifique qui invite à s’isoler des interférences du monde terrestre. L’installation sera visible jusqu’à la FIAC. Les Frères Chapuisat, artistes suisses de renommée internationale, produisent depuis une dizaine d’année des œuvres monumentales in situ, à base de bois et d’objets de récupération, qui s’activent par la présence des visiteurs.

Scratching the surface - VHILS Connu de par le monde pour ses œuvres singulières immédiatement reconnaissables, le street artiste portugais Vhils laisse son empreinte sur les murs du monde entier en gravant la matière. À l’occasion de Nuit Blanche, il réalise trois immenses portraits d’enfants sur les murs pignons qui font face aux chambres des enfants hospitalisés dans le tout nouveau bâtiment Laennec. Au burin, à la pioche ou au marteau-piqueur, tel un archéologue contemporain, Vhils « gratte » les différentes strates des murs, révèle les couches de l’Histoire pour en faire émerger des visages monumentaux. Cette œuvre, qui restera au-delà de Nuit Blanche, fait écho à la tour-escalier toute proche peinte par Keith Haring en 1987 – année de naissance de Vhils – pour offrir joie et espoir aux enfants malades. Né au Portugal en 1987 et installé à Lisbonne, Vhils parcourt le monde pour créer ses œuvres monumentales. Son travail, qui a révolutionné la technique du pochoir, lui vaut aujourd’hui d’être reconnu internationalement.

A l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, une « forêt d’œuvres en résidence d’écriture » Projet Off - Itinéraire "Open Musée Street Art Contemporain"

TNT, Explosion de couleurs – 13 en vue Une « Forêt d’œuvres » originales (environ 280) à 2m du sol, plantée dans le Parc de la Hauteur. Elles sont monochromes et disposées par gamme chromatique. Des films d’explosions colorées sont projetés en boucle et des comédiens lisent des textes classiques connus ou contemporains sur les couleurs.

Que reste-t-il de notre adolescence – Mathieu Simonnet Mathieu Simonnet est écrivain. Il s’intéresse à l’autobiographie collective. Il propose actuellement à 1000 patients de 37 hôpitaux d’écrire l’histoire de leur adolescence sur des carnets. A l’occasion de Nuit Blanche, 100 carnets de patients seront échangés contre des récits d’adolescence de visiteurs. Ces récits seront accrochés dans les arbres monochromes de l’exposition « TNT, Explosion de couleurs », puis cueillis le lendemain par l’artiste.

Une installation à l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul Projet Off - "Itinéraire Ascensions magnétiques" Le jour d’après – Anne Damesin et Sinono Une proposition poétique et enchantée réalisée par Anne Damesin et Sinono pour rendre hommage à ce site, lieu de mémoire, lieu d’accueil, lieu de vie. A travers une scénographie de lumières et de couleurs, ce collectif d’artistes revisite l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul et redonne vie à ce site et à son histoire.

En savoir plus : http://quefaire.paris.fr/nuitblanche

 

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France