French English

Sécurité à l’hôpital : signature d’un protocole d’accord entre l’AP-HP, la Préfecture de police de Paris et le Parquet de Paris

Publié le Page vue 334 fois. Communiqués de presse

Martin HIRSCH, directeur général de l’AP-HP, le préfet de police, Bernard BOUCAULT et François MOLINS, procureur de la République de Paris signent, ce lundi 24 février au siège de l’AP-HP, un protocole d’accord permettant de renforcer la coopération entre les hôpitaux de l’AP-HP et les services de l'Etat en matière de prévention de la violence et de traitement de la délinquance.

Comme d’autres lieux publics, l’hôpital est confronté à la violence. Il doit s’attacher à protéger les personnels et les professionnels de santé, les patients et leurs familles, les biens, tout en préservant la liberté de circulation au sein des hôpitaux. En tant qu’employeur, l’AP-HP doit par ailleurs garantir à ses personnels un climat serein afin qu’ils puissent exercer leur métier dans les meilleures conditions.

Dans le cadre de leurs missions, l’hôpital, la police et la justice sont amenés à travailler sur des problématiques communes. Ce protocole concrétise une collaboration déjà existante pour la rendre plus efficace. Elle sera déclinée localement, au niveau des groupes hospitaliers, par des accords conclus entre les sites hospitaliers de l’AP-HP et les commissariats locaux.

Les rôles des trois partenaires sont par ailleurs clarifiés dans des cas très précis tels que les agressions physiques, les cas de maltraitance, les fugues et sorties contre avis médical, les auditions de patients ou de personnel, les réquisitions, l’ivresse, les armes et stupéfiants,...

Le protocole mentionne des correspondants privilégiés dans chacune des trois institutions, pour faciliter les échanges entre partenaires.

Des référents centraux sont désignés. Ils centralisent les informations afin de s’assurer du respect du protocole et se réunissent une fois par an pour suivre et évaluer le dispositif mis en place. A cette occasion, ils évaluent la pertinence des solutions apportées.

Les référents territoriaux (désignés pour chacun des 18 sites hospitaliers de l’AP-HP implantés sur Paris) se réunissent une fois par semestre pour échanger sur les problématiques locales. Parmi ces problématiques figurent la mise en œuvre et le suivi de diagnostics de sécurité partagé pour les sites de l’AP-HP : dans chaque commissariat, un référent hôpital et un référent sécurité se rendent sur site afin d’établir la liste des vulnérabilités potentielles et de construire ensemble des recommandations pour améliorer la sécurité du site.

Enfin, le Parquet de Paris s’engage également à informer tous les mois tous les établissements de l’AP-HP des suites judiciaires réservées aux plaintes déposées par les personnels de santé. L’ensemble de ce dispositif a vocation à être étendu aux trois départements de la petite couronne dans le cadre de la police d’agglomération.


 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France