French English

En savoir plus sur la chirurgie ambulatoire à l'AP-HP

Mis à jour le . Page vue 621 fois. Signaler ce contenu
Le développement de la chirurgie ambulatoire est une priorité nationale. L'objectif de l'AP-HP est de réaliser 49,5% de ses interventions chirurgicales en ambulatoire d'ici à 2019.

Corps de texte

Pour y parvenir, l'AP-HP met en oeuvre :

  • le passage en ambulatoire d’opérations jusqu’ici réalisées en chirurgie conventionnelle ;
  • la réorganisation et la modernisation des structures : circuit patient adapté, chartes de fonctionnement, mise à disposition d’anesthésistes dédiés, service « SOS mains », etc. tout en développant les collaborations avec les partenaires de ville pour organiser les suites de l'hospitalisation.

En 2014 par exemple, trois nouvelles unités de chirurgie ambulatoire ont été ouvertes à Necker, Trousseau et Bichat ; l’unité d’Henri-Mondor a été agrandie et une nouvelle salle d’opération a été construite à Robert-Debré.

Certains groupes hospitaliers ont vu leur taux de chirurgie ambulatoire progresser de manière significative :
+5,5% à l'hôpital Robert-Debré, grâce à une réorganisation des blocs opératoires avec une extension des plages horaires,
+5% à l'hôpital Henri-Mondor, grâce à une extension de l'unité et l'ouverture d'une 2ème salle de bloc,
+4% à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard, grâce à l'ouverture d'une unité avec une salle dédiée.

En chiffres
34% des chirurgies sont réalisées en ambulatoire dans nos hôpitaux en 2015, soit 4300 séjours de plus qu'en 2014.
La chirurgie ambulatoire a progressé de 18% entre 2010 et 2014.

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France