French English

Visite de la présidence du Conseil de surveillance à l'hôpital Necker-Enfants malades, Paris 15

Mis à jour le . Page vue 13 fois. Signaler ce contenu
La visite s'est déroulée le 29 janvier 2016. Hôpital pédiatrique de recours, l’hôpital Necker-Enfants malades représente 30% de l’activité d’hospitalisation de médecine pédiatrique et 44% de l’hospitalisation de chirurgie pédiatrique de l’AP-HP. Bernard Jomier a salué la dynamique d’excellence de la recherche de cet établissement hospitalo-universitaire.

Corps de texte

Necker : vers la première clinique de médecine ambulatoire pédiatrique

Hôpital pédiatrique de recours, l’hôpital Necker-Enfants malades représente 30% de l’activité d’hospitalisation de médecine pédiatrique et 44% de l’hospitalisation de chirurgie pédiatrique de l’AP-HP.  Il dispose de l’ensemble des disciplines pédiatrique et de périnatalité ainsi que de services spécialisés accueillant des adultes. ¼  de l’activité de l’hôpital concerne le secteur adulte, soit 145 lits sur 433.   Avec plus de 200 greffes de rein en 2015, il constitue notamment  le plus important centre de transplantation rénale adulte en France. Son activité de greffe pédiatrique (greffes de moelle, greffes d’organes) est également majeure  (92 enfants en 2015). Le groupe hospitalier se caractérise par une part importante de patients hors Ile-de-France et étrangers (17%). Avec  74 000 passages aux urgences, 3400 naissances, et en tant que siège du SAMU le groupe hospitalier possède également un fort ancrage de proximité. Enfin, rattaché à l’université Paris Descartes, le GH est  un acteur majeur de la recherche française avec  900 chercheurs sur site et 1200 publications annuelles

La direction de l’établissement et les représentants de la CMEL soulignent le grand intérêt,  dans le domaine notamment  de la recherche, à  disposer d’un hôpital adultes et enfants dans un même complexe de soins. Les synergies des secteurs adultes et enfants sont consubstantielles au projet médical  de l’établissement. Elles se déclinent dans la transversalité adulte-enfant de plusieurs pôles, le partage des plateaux techniques et des projets tels que l’ouverture prochaine de l’Espace Transition dédié aux maladies rares-maladies chroniques.

5 axes médicaux balisent le projet stratégique d’établissements 2015-2019 :

  • Renforcer l’expertise adultes, dans le cadre du périmètre universitaire Paris Descartes
  • Consolider la pédiatrie et la périnatalité,
  • Poursuivre le projet de biologie,
  • Promouvoir la recherche sur le campus,
  • S’ouvrir sur la cité et l’international.

Dans ce cadre, le GH porte deux projets d’investissement stratégiques :

  • La transformation du bâtiment Robert Debré en clinique de médecine ambulatoire pédiatrique. Ce regroupement des HDJ, des consultations et des explorations fonctionnelles répond à une demande croissante liée à l’augmentation des hospitalisations de jour en cohérence avec les activités de recours et de recherche de Necker.
  • Le regroupement  et la mise aux normes des laboratoires.

Bernard Jomier a salué la dynamique d’excellence de la recherche de cet établissement hospitalo-universitaire. Il a également souligné l’importance de l’inscription territoriale du groupe hospitalier en lien notamment avec la Mairie de  Paris. La mise en œuvre des projets de coopération des GH rattachés à l’université Paris Descartes devrait consolider l’avenir de l’hôpital public dans son territoire de santé comme la lisibilité de l’offre de soins de proximité.  Le souhait des équipes soignantes d’inscrire  les jeunes  patients au cœur des parcours de soins passera par une meilleure coordination ville-hôpital et correspond aux exigences liées au virage ambulatoire de l’AP-HP.

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France