French English

Pourquoi un nouveau Campus ?

Mis à jour le . Page vue 15 fois. Signaler ce contenu

Corps de texte

La réalisation du Campus ne peut attendre. Elle répond à l’urgence d’apporter une solution durable à la vétusté des sites des hôpitaux Bichat et Beaujon, des sites universitaires Villemin et Bichat et à la charge des coûts associés à leur rénovation tant pour l'AP-HP que pour l'université. Plusieurs études ont été réalisées depuis 2009 qui ont démontré que les contraintes des immeubles de grande hauteur engendraient des coûts minimum de remise à niveau technique des deux bâtiments dépassant 600 millions d’euros. Au-delà des considérations techniques, les structures des bâtiments sont devenues inadaptées pour faire face durablement aux transformations que connaissent les hôpitaux. Leur capacité d’évolution n’est plus suffisante. Le statu quo n’est pas envisageable.

Le campus est un élément central d’une stratégie de l’AP-HP pour rééquilibrer l’offre de soins hospitalo-universitaire à l’échelle du Grand Paris et au bénéfice des franciliens du nord de la capitale. Cette stratégie est celle qui a conduit à assurer le financement l’année passée du projet de « Nouveau Lariboisière ». Les complémentarités entre ces projets existent depuis l’origine. Ce projet a également été réfléchi par l’AP-HP dans une perspective assumée de complémentarité avec les autres établissements hospitaliers du territoire.

Un Campus conçu pour au moins 100 ans

Le Campus ouvrira dans 9 ans. Plusieurs cycles d’innovation interviendront d’ici là. Pour atteindre ces objectifs, l’AP-HP s’organise dès à présent pour engager les transformations qui permettront au futur Campus de jouer son rôle d’avant-garde. Un appel à manifestation d’intérêt sera publié à l’été 2017, qui permettra à l’ensemble des acteurs du numérique de proposer des solutions innovantes pour renforcer ce projet. Un consortium de partenaires industriels sera réuni autour du Campus, qui pourra contribuer à renforcer son éco-système.

La « modularité » des espaces a été envisagée comme le premier facteur de succès de ce projet. Elle est la ligne directrice de la programmation qui vient de s’achever : modularité des espaces et des logistiques, frontières adaptables entre les services, anticipation des flux, durabilité des matériaux, agilité de la programmation, capacité à dédoubler une partie des unités d’hospitalisation, à substituer telle activité à une autre...

Le projet de campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord a été conçu par des professionnels qui pour certains, ont connu l’ouverture de l’hôpital Bichat en 1980. Le nouveau campus a pour ambition de durer au moins 100 ans. Cette cible, qu’on pourrait croire trop ambitieuse, aura finalement été le succès des concepteurs et architectes de l’hôpital Beaujon, ouvert en 1935. Cette ambition centennale est portée par l’exemplarité affirmée de notre pays dans le domaine du développement durable, dans le contexte de l’accord de Paris.

Cette cible imposera des interactions nouvelles entre le bâti, les équipements et les ressources humaines de l’hôpital afin d’assurer un programme sobre en carbone et en énergie et construit pour durer. 

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France