French English

Une opération en pédiatrie à l’hôpital Robert-Debré

Mis à jour le . Page vue 1306 fois. Signaler ce contenu

Corps de texte

L’enfant est adressé le plus souvent par son médecin traitant. Il est reçu par le chirurgien de l’hôpital qui décide s’il peut être opéré en ambulatoire.
Si l’enfant a plus de 4 mois et aucun autre trouble particulier, on lui proposera pour un grand nombre d’interventions chirurgicales une intervention en ambulatoire.
Une date d’opération sera proposée aux parents, soit lors de la consultation, soit plus tard par courrier.

Avant l’opération

Une semaine à 15 jours avant la date de l’intervention :

  • une consultation d’anesthésie est programmée,
  • les démarches administratives liées à la pré-admission peuvent être réalisées au moment de la consultation.

La veille de l’intervention

L’hôpital téléphone aux parents pour :

  • leur rappeler les consignes (leur enfant ne doit pas manger avant l’opération),
  • vérifier qu’il n’est pas malade (sinon l’intervention est annulée/reporté, ce qui arrive souvent en hiver),
  • leur donner une heure précise d’arrivée (pour éviter le temps d’attente à l’hôpital, les arrivées des enfants sont échelonnées dans le temps).

A l’arrivée à l’hôpital

L’accueil :

  • L’enfant et le parent accompagnant sont accueillis dans une grande pièce avec des sièges et des jeux,
  • L’enfant est examiné dès son arrivée par l’anesthésiste qui vérifie, si nécessaire, les résultats d’examens complémentaires, et examine l’enfant afin de confirmer l’absence de contre indication à l’anesthésie.

La préparation :

  • Peu avant d’être opéré, l’enfant se met en tenue pour aller au bloc opératoire (casaque, charlotte, sur chaussures pour les plus grands) dans une pièce dédiée.
  • L’infirmière du bloc opératoire vient le chercher ; il quitte ses parents pour aller directement dans la salle d’opération, quelques mètres plus loin.

Opération et accompagnement

L’opération :

  • elle se déroule rapidement dans un environnement dédié,
  • l’enfant est pris en charge par l’ensemble de l’équipe anesthésiste, infirmière anesthésiste, infirmière au bloc, internes, chirurgien.

Le réveil :

  • L’enfant est ensuite transporté en salle de réveil qui est une grande salle avec des lits. L’espace est suffisant pour que les parents y rejoignent leur enfant dès l’instant où il sort du bloc opératoire.
  • Il y est surveillé, des médicaments contre la douleur y sont le plus souvent administrés et les pansements contrôlés.
  • Quand l’enfant est suffisamment réveillé, il est levé, passe pour s’alimenter dans une autre pièce où il peut s’alimenter et jouer.

Dernières vérifications avant la sortie :

  • L’enfant est revu par le chirurgien et l’anesthésiste, qui donnent des précisions sur la façon dont s’est déroulé l’intervention et expliquent les suites opératoires, principalement la prise de médicaments contre la douleur.
  • Le plus souvent, il n’y a aucun pansement à faire et les fils se résorbent spontanément.

Retour à domicile

Les enfants repartent avec un rendez-vous de consultation et des informations sur les points à surveiller qui peuvent conduire à une consultation en urgence. Le compte rendu opératoire de l’intervention leur est remis.

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France