French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Bilan de la mobilisation qui a permis l’accueil de 89 patients COVID+ en réanimation dans le bâtiment « RBi COVID », désormais baptisé bâtiment « Reine »

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Bâtiment RBI Henri Mondor AP-HP
Bâtiment RBi Henri Mondor AP-HP -
AP-HP
A l'hôpital Henri Mondor AP-HP, Mercredi 20 mai 2020, le dernier patient a quitté le bâtiment provisoire « RBi Covid » pour être transféré en réanimation dans le bâtiment principal. Le nouveau bâtiment RBi est aujourd’hui fermé mais mobilisable rapidement en cas de reprise de l’épidémie, les équipements et les matériels nécessaires à son fonctionnement ayant été maintenus sur place.

Ce bâtiment, pour lequel un « appel à noms » avait été lancé auprès des professionnels sera appelé « Reine ». Mardi dernier, était rendu hommage à Reine Melesan, cadre de nuit à l’hôpital Albert-Chenevier, décédée du COVID19 à l’hôpital Henri-Mondor. Elle avait commencé comme agent hospitalier, puis aide-soignante, puis infirmière avant de devenir cadre. Elle a exercé à l’hôpital Dupuytren et à l’hôpital Albert-Chenevier. Elle était très appréciée et son nom a été suggéré dans l’appel à noms. En accord avec la gouvernance du groupe hospitalier universitaire et avec son compagnon, le directeur général de l’A-HP a décidé, en hommage à son parcours, et à travers elle, à tous les collègues victimes de cette maladie, d’appeler ce bâtiment le bâtiment « Reine ». Une plaque sera posée avec le nom de Reine Melesan pour que chacun se souvienne.

Dès le 9 avril 2020, et afin de répondre aux besoins de lits de réanimation pour les patients souffrants du Covid-19, le nouveau bâtiment « réanimation – blocs – interventionnel (RBi) » de l’hôpital universitaire Henri-Mondor de l’AP-HP, qui devait initialement ouvrir en septembre 2020, avait pu accueillir de premiers patients Covid+ en réanimation, permettant ainsi d’organiser des transferts et de soulager des hôpitaux très sollicités.

En l’absence d’une « 2ème vague », le bâtiment reviendra à sa vocation d’origine à partir de septembre 2020 et prendra le relais du plateau technique actuel de l’hôpital. Il comportera notamment 55 lits de réanimation et 30 lits de soins critiques sur deux niveaux, ainsi qu’un niveau de bloc opératoire comportant 21 salles et 41 lits de réveil.

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris