French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Dépistage du cancer du poumon : étude pilote CASCADE

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Dépistage du cancer du poumon par scanner faible dose -
Dépistage cancer du poumon par scanner faible dose -
AP-HP
L’Etude CASCADE, promue par l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, est une étude de cohorte prospective sur des femmes volontaires pour le dépistage du cancer du poumon par scanner faible dose. Si vous souhaitez participer à l’étude CASCADE, vous pouvez contacter les Techniciens de Recherche Clinique : ‣ Par téléphone : au 06.15.06.58.35 du lundi au vendredi entre 09 heures et 17 heures ‣ Par mail : via l’adresse cascade.cch@aphp.fr
Pourquoi cette étude ?

Plusieurs études ont démontré que la réalisation d’un scanner thoracique en faible dose chez les sujets à risques (fumeurs âgés de 50 ans et plus) permet la détection de tumeurs pulmonaires débutantes et réduit le risque de décès par cancer du poumon. Ce risque à 10 ans est réduit de 24% chez les hommes et de 33 % chez les femmes dans l’étude NELSON publiée en Janvier 2020. La Haute Autorité de Santé en France a récemment émis un avis favorable quant à la réalisation d’études pilotes sur le dépistage du cancer du poumon, pour obtenir les données manquantes avant de passer à un dépistage organisé. Une des questions concerne les modalités de lecture des scanners : faut-il organiser une double lecture par expert comme dans l’étude NELSON ? Quel rôle peut jouer l’intelligence artificielle dans la détection des anomalies ?

Quel est l’objectif de l’étude ?

Cette étude pilote, co financée par le ministère de la Santé et des Solidarités et par l’Inca (Institut national du cancer) a pour objectif de démontrer que la lecture des scanners de dépistage peut être faite par un seul radiologue, formé au dépistage et aidé d’un logiciel de détection, dont les conclusions seront validées par deux experts. Pour répondre à la question posée, il est prévu d’inviter au dépistage 2 400 femmes, fumeuses ou exfumeuses, entre 50 et 74 ans, à bénéficier d’un scanner thoracique réalisé avec une faible dose de rayons. Ce scanner permettra le dépistage de plusieurs pathologies liées ou favorisées par le tabac : cancer pulmonaire débutant mais aussi maladie coronaire, emphysème ou encore ostéoporose.

Qui peut participer ?

Peuvent participer à cette étude les femmes qui répondent aux critères ci-dessous :
- Etre âgée de 50 à 74 ans ;
- Avoir fumé au moins 25 paquets-années (le calcul dépend du nombre de cigarettes fumées par jour et de la durée du tabagisme, il sera effectué lors du contact avec l’équipe CASCADE) et avoir arrêté depuis moins de 15 ans ;
- Avoir donné son consentement et accepté la nécessité d’un suivi sur deux ans ;
- Etre affiliée à la sécurité sociale.
- Ne pas avoir de symptômes thoraciques (toux, crachats, essoufflement récents) car ils nécessitent une consultation rapide auprès du médecin traitant
Les femmes ayant un antécédent de cancer du poumon ou un cancer extra pulmonaire encore en évolution ne pourront pas participer.

Comment l’étude se déroule-t-elle ?

Après une pré-sélection téléphonique et une information sur les modalités de l’étude, ses bénéfices et inconvénients, une visite d’inclusion sera organisée auprès d’un pneumologue. Cette visite permettra de faire le point sur les antécédents médicaux, d’évaluer la condition respiratoire et les différents facteurs de risques. Une consultation d’aide au sevrage tabagique sera proposée, que chaque participante sera libre d’accepter ou de refuser. Après inclusion, les participantes réaliseront un premier scanner, puis un deuxième scanner un an plus tard et enfin un troisième et dernier scanner deux ans après le premier. Une visite sera à nouveau organisée auprès d’un pneumologue à la fin des deux ans de suivi pour faire un point global. L’étude se déroulera dans 4 villes françaises : Paris, Rennes, Béthune et Grenoble

Comment participer ?

Si vous souhaitez participer à l’étude CASCADE, vous pouvez contacter les Techniciens de Recherche Clinique :
‣ Par téléphone : au 06.15.06.58.35 du lundi au vendredi entre 09 heures et 17 heures
‣ Par mail : via l’adresse cascade.cch@aphp.fr

En savoir plus

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris