Menu
French English

OCTOBRE ROSE 2019 : Les équipes de l'AP-HP se mobilisent

Mis à jour le . Signaler ce contenu
cancer du sein octobre rose 2019
Cancer du sein - Octobre rose -
Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent : il touche près de 50 000 femmes chaque année en France et, plus rarement, des hommes. Le progrès médical a permis d’immenses améliorations dans sa prise en charge, d’autant plus efficace qu’elle est effectuée à un stade précoce de la maladie. Ainsi, il peut être guéri dans neuf cas sur dix s’il est détecté tôt. La prise en charge du cancer du sein à l’AP-HP garantit aux patientes atteintes et aux femmes à haut risque des rendez-vous, un accompagnement et des soins spécifiques dans ses hôpitaux. A l’occasion d’Octobre rose 2019, les équipes de l’AP-HP et les associations se mobilisent.

Corps de texte

L’AP-HP est un acteur majeur de la cancérologie en Ile-de-France. Elle assure la prise en charge du cancer du sein, dans ses quatre centres experts et ses centres associés, du dépistage aux différentes interventions chirurgicales permettant par exemple l’ablation de tumeurs et/ou la reconstruction mammaire. En 2018, 5 322 patientes ont été prises en charge dans les hôpitaux de l’AP-HP pour un cancer du sein.

L’AP-HP a ouvert fin mai 2018 sa première consultation de gestion des risques dédiée au cancer du sein à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, elle a fédéré un réseau sein labellisé par l’INCa autour de huit centres spécifiquement dédiés au suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de l’ovaire.

Elle propose également à ses patientes, quel que soit leur niveau de revenu, un diagnostic rapide. Neuf établissements de l’AP-HP réalisent les actes chirurgicaux, comme la reconstruction mammaire proposée sans dépassement d’honoraire.

Chaque établissement de l’AP-HP prenant en charge des cancers propose aussi des soins de support afin d’améliorer la qualité de vie et de prise en charge des patientes, en complément des traitements anti-cancéreux : séances de pratique physique adaptée et de réhabilitation par le sport.

Les hôpitaux universitaires de l’AP-HP, grâce à leurs activités de recherche, facilitent par ailleurs l’accès aux dernières innovations médicales ou chirurgicales.

A voir aussi