Menu
French English

Hôpital Saint-Antoine AP-HP : inauguration du nouveau centre d’endoscopie digestive

Publié le Communiqués de presse

L’hôpital Saint-Antoine AP-HP inaugure ce vendredi 14 septembre 2018 son nouveau centre d’endoscopie digestive. Cette structure, pour laquelle l’AP-HP a investi 2 300 000 euros en travaux et 950 000 euros en équipements et logiciels, facilitera le développement de techniques d’endoscopie innovantes dans des conditions optimales pour les patients comme pour les équipes médicales et paramédicales. Elle contribuera à enrichir la prise en charge des maladies de l’appareil digestif proposée à l’hôpital Saint-Antoine AP-HP.

L’inauguration a eu lieu en présence d’Anne Souyris, Adjointe à la maire de Paris chargée de la santé et des relations avec l’AP-HP, de Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, du Pr Bruno Riou, Doyen de la faculté de médecine Sorbonne Université, du Pr Noël Garabédian, Président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, de Catherine Baratti-Elbaz, Présidente de la commission de surveillance Hôpitaux universitaires Est Parisien – Maire du 12ème Arrondissement, de Pascal de Wilde, Directeur des hôpitaux universitaires Est Parisien, du Pr Bertrand Guidet, Président de la commission médicale locale du groupe hospitalier, de Marie-Renée Toullec, Directrice de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP, du Pr Philippe Marteau, Chef du pôle digestif et du Pr Xavier Dray, Responsable de l’unité d’endoscopie digestive.

L’endoscopie digestive permet de visualiser de manière peu invasive l’intérieur du tube digestif, à des fins diagnostiques et/ou thérapeutiques. Elle peut ainsi constituer, dans un nombre croissant d’indications, une alternative à la chirurgie ouverte.

Le nouveau centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP, dirigé par le Pr Xavier Dray, a pour objectif d’élargir l’offre de soins proposée aux patients, tout en améliorant leur confort et la fluidité de leurs parcours de soin. Il est désormais équipé de logiciels permettant par exemple de consulter le dossier dématérialisé des patients ou de transférer de manière sécurisée leurs examens d’imagerie (via le système d'archivage et de partage des images « PACS »).

Son organisation contribue aussi à préserver l’autonomie des patients (selon le principe de la marche en avant) et à favoriser un retour rapide à leur domicile en suivant une procédure standardisée et sécurisée, dans le cadre du déploiement de l’ambulatoire à l’AP-HP. Il proposera dès 2019 une solution innovante de suivi à domicile des patients avant et après leur intervention.

Le nouveau centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP participe aussi à une garde d’endoscopie digestive. Cette dernière intervient sur le site, 24h/24, 7 jours/7 et 365 jours/an, en lien avec le programme « SOS urgences digestives graves du département d’anesthésie-réanimation de l’hôpital, et se déplace la nuit et les week-ends auprès des patients pris en charge dans d’autres centres parisiens de l’AP-HP, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne (soit un bassin de population de 5,2 millions d’habitants). 

L’activité du centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP devrait ainsi augmenter de 25%, en passant de 8000 à 10 000 examens par an.

D’une superficie de 1100 m2, il comprend

> de grands  espaces d’accueil et d’attente ; 

> cinq  cabines individuelles de préparation (dont une pour les personnes à mobilité réduite) ;

>deux salles d’endoscopie interventionnelle consacrées aux gestes d’endoscopie thérapeutique les plus complexes à réaliser ;

>deux salles dédiées aux procédures d’endoscopies diagnostiques et thérapeutiques usuelles ;

> d’une salle de retransmission en directe d’interventions. 

Le nouveau centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP permettra de développer des techniques innovantes, comme la dissection sous-muqueuse (résection de tumeurs superficielles mais larges du tube digestif), la radiofréquence (destruction des lésions précancéreuses superficielles de l’œsophage), la cholangiopancréatographie (CPRE) et la cholangiopancréatoscopie (intervention réalisée avec des endoscopes spécifiques aux voies biliaires et pancréatiques).

Les équipes pourront également avoir recours à des techniques modernes d’endoscopie permettant d’intervenir à travers la paroi du tube digestif afin d’éviter la chirurgie ouverte ou la cœlioscopie (par exemple pour des drainages de kystes ou des collections intra-abdominales).

L’investissement de l’AP-HP à hauteur de 950 000 euros a permis l’acquisition de matériels d’endoscopie, d’écho-endoscopie et de radioscopie, en plus de logiciels innovants.

En plus de développer des prises en charge innovantes, l’équipe du centre a aussi initié une activité de recherche clinique en endoscopie diagnostique (étude de systèmes d’intelligence artificielle avec diagnostic automatisé sur des images endoscopiques) et thérapeutique (travaux sur le traitement des maladies biliopancréatiques). Equipé d’une salle de retransmission en direct des interventions, ce nouveau centre participe aussi à de formations diplômantes, en écho-endoscopie et en endoscopie thérapeutique.

L’offre de ce nouveau centre d’endoscopie digestive vient enrichir la prise en charge des maladies de l’appareil digestif proposée à l’hôpital Saint-Antoine AP-HP, en particulier pour les cancers digestifs, les maladies chroniques inflammatoires de l’intestin et les maladies des voies biliaires.

Les services de pointe de cet hôpital, présents dans toutes les disciplines concernées (hépatologie, gastroentérologie, chirurgie, cancérologie, endoscopie, réanimation, anatomopathologie, radiologie et biologie), permettent d’offrir aux patients un arsenal diagnostique et thérapeutique complet.

Chiffres clefs

> Superficie de 1100m2

> Investissement de 3 250 000 euros : 2 300 000 euros en travaux et 950 000 euros en équipements et logiciels innovants

> Prévision de 10 000 examens / an (contre 8000 auparavant)

> L’AP-HP regroupe 19 centres d’endoscopie digestive, dont trois à spécificité pédiatrique (hôpitaux Necker-Enfants malades, Armand-Trousseau et Robert-Debré).

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson