French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

« Lieu de santé sans tabac » : tous les projets déposés par l’AP-HP financés dans le cadre du fonds de lutte contre les addictions de l’ARS Ile-de-France

Publié le Communiqués de presse

L’ensemble des projets déposés par les hôpitaux de l’AP-HP pour promouvoir l’hôpital en tant que « Lieu de santé sans tabac » ont été retenus par l’ARS IDF. Ils bénéficieront d’un montant total de plus de 970K€ sur trois ans. Le projet de l’hôpital Fernand-Widal AP-HP sur la thématique « alcool » bénéficiera en outre d’une subvention de 200K€ sur deux ans.

Malgré quelques améliorations ces dernières années, les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique. La France reste notamment un des pays où le nombre de fumeurs est le plus élevé pour certaines tranches d’âge avec plus de 12 millions de fumeurs quotidiens (25,4% des français selon le baromètre santé de 2018). Le contexte sanitaire exceptionnel a vu augmenter les conduites addictives et notamment la consommation de substances psychoactives, plus marquée pour le tabac et les médicaments psychotropes, que pour l’alcool et le cannabis. C’est dans ce contexte que l’AP-HP a renforcé sa stratégie « Lieu de santé sans tabac » et répondu à l’appel à projets de l’ARS IDF.

Selon les sites et l’état d’avancement de leurs projets, les fonds accompagneront la mise en place de :

  • Enquêtes du statut tabagique chez les patients, les professionnels de santé, les visiteurs
  • Accompagnement des professionnels vers l’arrêt du tabac
  • Auto-évaluations itératives avec le questionnaire standardisé utilisé à l'échelle internationale par le Global Network of Tobacco Free Healthcare Services
  • Formation des professionnels
  • Information sur l’offre de soin existante et adaptation aux besoins
  • Actions de sensibilisation et d’information
  • Mise en place d’une signalétique adaptée aux abords et dans l’enceinte de l’hôpital
  • Création d’espaces fumeurs à distance du patient et isolés des regards
  • Création de lieu sans tabac

 

Le projet « Ecoles de santé sans tabac » porté par le réseau RESPADD a été également retenu et bénéficiera d’un montant de 220K€ sur 3 ans.

Il prévoit notamment la réalisation d’un état des lieux, la prise en charge des fumeurs ainsi que le développement de l’enseignement sur le tabagisme. Neuf écoles de formation de l’AP-HP sont intégrées au projet et notamment les écoles situées au sein du campus Picpus, les IFSI/IFAS Béclère et Bicêtre, ainsi que l’institut de formation en masso-kinésithérapie de l’AP-HP.

Dès mai 2021, les hôpitaux du groupe hospitalo-universitaire AP-HP. Université Paris Saclay (qui réunit l’hôpital Sainte-Périne, l’hôpital Ambroise-Paré, l’hôpital Raymond-Poincaré, l’hôpital Antoine-Béclère, l’hôpital Bicêtre, l’hôpital Paul-Brousse et l’hôpital maritime de Berck) ainsi que les hôpitaux Saint-Louis et Lariboisière-Fernand Widal ont signé avec l’ARS IDF la charte lieu de santé sans tabac. D’autres signatures sont prévues en 2022.

Les différentes actions menées sont inscrites dans la stratégie cancer de l’AP-HP et sont le fruit du travail du groupe « cancer » de l’AP-HP, avec le soutien du Pr Marie Wislez, unité d’oncologie thoracique au sein du service de pneumologie de l’hôpital Cochin AP-HP et du Pr Catherine Paugam, DGA de l’AP-HP.

La stratégie « lieu de santé sans tabac » permet d'accompagner les fumeurs vers l'arrêt du tabac, tout en assurant la diffusion de bonnes pratiques et renforçant l'application de la législation. Elle permet ainsi aux établissements de devenir à terme des lieux sans tabac, au bénéfice de tous : patients, professionnels et visiteurs. Cette stratégie a été créée et développée par le réseau de prévention des addictions, le Respadd, anciennement « Réseau hôpital sans tabac ». Cette stratégie est une priorité du programme national de lutte contre le tabac 2018-2022 et un des axes de la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030, avec en cibles « la première génération sans tabac en 2032 » et la dénormalisation du tabagisme.

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Elle s’organise en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articule autour de cinq universités franciliennes. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France: 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.frhttp://www.aphp.fr

Contacts presse : Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@aphp.fr

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Laure Delignières
Guy-Arnaud Behiri


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris