French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Octobre Rose 2022

Publié le Dossiers de presse

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent : il touche près de 58 000 femmes chaque année en France et, plus rarement, des hommes. Le progrès médical a permis d’immenses améliorations dans sa prise en charge, d’autant plus efficace qu’elle est effectuée à un stade précoce de la maladie. Ainsi, il peut être guéri dans neuf cas sur dix s’il est détecté tôt.

La prise en charge du cancer du sein à l’AP-HP garantit aux patientes atteintes et aux femmes à haut risque des rendez-vous, un accompagnement et des soins spécifiques dans ses hôpitaux. A l’occasion d’Octobre rose 2022, les équipes de l’AP-HP et les associations se mobilisent.

 

Retrouvez le dossier de presse en intégralité 

 

L’AP-HP est un acteur majeur de la cancérologie en Ile-de-France.  Elle assure la prise en charge du cancer du sein, dans ses quatre centres experts (l’hôpital européen Georges Pompidou, Tenon, Pitié-Salpêtrière et Saint-Louis) et ses centres associés, du dépistage aux différentes thérapeutiques : traitements médicaux (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapies ciblées et immunothérapie), interventions chirurgicales permettant par exemple l’ablation de tumeurs (avec si nécessaire une reconstruction mammaire) et radiothérapie.

Près de 5 000 patientes sont prises en charge chaque année dans les hôpitaux de l’AP-HP pour un cancer du sein.

L’AP-HP s’inscrit pleinement dans la stratégie cancer décennale nationale lancée en février 2021 par le Président de la République, notamment pour les dépistages innovants, les centres des diagnostics rapides, la prévention des séquelles des traitements et la désescalade thérapeutique.

L’AP-HP a ouvert fin mai 2018 sa première consultation de gestion des risques dédiée au cancer du sein à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP. Ce type de consultation, qui repose sur la médecine des 4 « P » (pour prédictive, préventive, personnalisée et participative), a vocation à être proposée pour d’autres cancers (urologie, digestive, pneumologie, endocrinologie…) dans les hôpitaux de l’AP-HP.

L’AP-HP a fédéré un réseau sein labellisé par l’INCa autour de huit centres spécifiquement dédiés au suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de l’ovaire (hôpitaux Avicenne, Européen Georges-Pompidou, Henri-Mondor, Jean-Verdier, Lariboisière, Pitié-Salpêtrière, Saint-Louis et Tenon), en raison d’une prédisposition génétique ou dans le cadre d’antécédents familiaux

L’AP-HP propose également à ses patientes, quel que soit leur niveau de revenu, un diagnostic rapide. Ces dernières années, plusieurs centres de diagnostic rapide ont été ouverts dans ses hôpitaux, notamment pour le cancer du sein. Ils permettent par exemple aux patientes d’obtenir un rendez-vous dans les jours suivant la suspicion d’une anomalie mammaire.

En matière d’imagerie, l’AP-HP offre aux patientes un accès simplifié aux techniques innovantes de sénologie comme la tomosynthèse, qui permet une meilleure détection du cancer du sein en excluant les lésions bénignes, et l’angio-mammographie, qui met en évidence les lésions invisibles à la mammographie.

Neuf établissements de l’AP-HP réalisent les actes chirurgicaux, comme la reconstruction mammaire proposée sans dépassement d’honoraire. Tous sont en mesure de proposer des interventions en ambulatoire, et très souvent dans des unités dédiées. Aujourd’hui, près de 50% des patientes sont prises en charge en ambulatoire à l’AP-HP. Le développement de ce type de chirurgie, moins lourde pour les patientes, suit les recommandations du Plan Cancer 3 2014-2019.

Les patientes peuvent aussi bénéficier de soins spécialisés de pointe en cancérologie et d’un accompagnement personnalisé.

Ces dernières années l’AP-HP a développé des parcours de soins spécifiques, notamment pour les patientes enceintes (coordination du réseau national cancer et grossesse à l’hôpital Tenon) et pour les patientes obèses et en surpoids (prise en charge complète et pluridisciplinaire avec suivi pendant tout le traitement, séances d’activité physique et ateliers diététiques à l’hôpital européen Georges-Pompidou).

Dans un souci d’accompagnement de l’Après Cancer, chaque établissement de l’AP-HP prenant en charge des cancers propose aussi des soins de support afin d’améliorer la qualité de vie et de prise en charge des patientes, en complément des traitements anti-cancéreux : séances de pratique physique adaptée et de réhabilitation par le sport (hôpitaux Avicenne, Hôtel-Dieu, Saint-Louis). Un accès à une consultation de préservation de la fertilité, est également possible en 48H, 365 jours par an.

Les hôpitaux universitaires, grâce à leurs activités de recherche, facilitent par ailleurs l’accès aux dernières innovations médicales ou chirurgicales. Le développement de thérapies ciblées permet notamment aujourd’hui de traiter chaque patiente au plus près des particularités de son cancer (mise au point de nouvelles molécules pour traiter des cancers hormono-sensibles, « triple négatif » jugés très agressifs, héréditaires…).

Retrouvez ici le lien vers le registre des essais cliniques en cours à l’AP-HP.

 

Sommaire

LES EVENEMENTS DANS LES HOPITAUX DE L’AP-HP……………………..……………………………..…………………………... P.4

LE SUIVI APRES CANCER…………………………………………………………………………….……………………………………………… P.10

LA RADIOTHERAPIE HYPO-FRACTIONNEE DANS LE CANCER DU SEIN A L’HOPITAL SAINT-LOUIS AP-HP…..P. 13

IMMUNOTHERAPIE ET ANTICORPS CONJUGUES DANS LES CANCERS DU SEIN ………………………………………. P.14

FOCUS SUR LE SENOPOLE OU CENTRE DES MALADIES DU SEIN………………………………………………………………P.15

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Laure Delignières
Guy-Arnaud Behiri


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris