Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital
Mis à jour le . Page vue 1005 fois. Signaler ce contenu

L’AP‑HP A DÉPLOYÉ UN « ESPACE PATIENT » SÉCURISÉ

L’AP‑HP poursuit sa transformation numérique en étoffant et structurant son offre de services en ligne réunie au sein d’un espace unique. La première version de l’« espace patient » offre la possibilité, en ligne, de prendre rendez-vous, de faire ses démarches administratives, et de payer son reste à charge.

Il est également possible dès cette première version de télécharger ses comptes rendus médicaux récents d’hospitalisation comme de consultation, faisant de l’AP‑HP l’un des tout premiers hôpitaux à proposer ce service en ligne attendu et plébiscité par les patients. De nouvelles fonctionnalités viendront enrichir l’« espace patient » dans les prochains mois : questionnaires médicaux de suivi des prises en charge, demande d’inscription en maternité, accès à davantage de documents de soins (imagerie, biologie…).

LA PRISE DE RENDEZ-VOUS EN LIGNE PLÉBISCITÉE PAR LES PATIENTS DE L’AP‑HP

Mise en oeuvre avec Doctolib en 2017, la prise de rendez-vous en ligne pour les patients de l’AP‑HP est disponible dans 22 de ses 39 hôpitaux et plus de 100 000 rendez-vous ont été pris par ce canal depuis sa mise en oeuvre. Pour mesurer la satisfaction des usagers et améliorer le service, une enquête a été réalisée par l’AP‑HP auprès de 25 000 patients ayant consenti à être contactés.

Sur environ 5 000 répondants (soit un taux de participation d’environ 20 %), il ressort que : —

  • 85 % des utilisateurs sondés recommandent ce service, avec une note d’au moins 8/10 ; —
  • 58 % des utilisateurs lui attribuent une note de 10/10 ; —
  • les utilisateurs soulignent la facilité d’accès aux consultations, l’utilité des rappels de rendez-vous par SMS et de la liste d’attente pour bénéficier d’un rendez-vous qui se libère ;
  • — l’ergonomie et les informations données avant le rendez-vous sont très appréciées ; — environ un tiers des patients soulignent qu’ils auraient cherché un rendez-vous dans un hôpital en dehors de l’AP‑HP sans cette possibilité de réserver en ligne.

Ces premiers retours, très encourageants, s’inscrivent dans le succès de la stratégie numérique de l’AP‑HP, qui vise à simplifier l’hôpital pour tous.

Par ailleurs, grâce aux retours des praticiens de l’AP‑HP, plusieurs évolutions sont d’ores et déjà prévues pour améliorer encore la qualité du service. Les patients pourront bientôt, par exemple, indiquer sur la plateforme le nom du médecin qui les adresse auprès d’un praticien de l’AP‑HP.

UN PLAN STRATÉGIQUE POUR DÉPLOYER LA TÉLÉMÉDECINE À GRANDE ÉCHELLE

Depuis plus de 15 ans, l’AP‑HP est précurseur dans le déploiement d’activités de télémédecine, avec par exemple la mise en place d’Ophdiat pour le télédépistage des rétinopathies diabétiques.

La télémédecine prendra dans les années à venir une place croissante dans l’organisation de son offre de soins.

Trois principes constituent le socle du plan stratégique télémédecine de l’AP‑HP pour 2018-2022 :

  • conforter le rôle de recours de l’AP‑HP,
  • renforcer les liens avec la médecine de ville,
  • améliorer l’accès des patients aux soins.

L’AP‑HP souhaite plus particulièrement développer : —

  • les téléconsultations « directes » pour des patients intégrés dans un parcours de soins et suivis régulièrement à l’AP‑HP, et pour lesquels un examen clinique n’est pas systématiquement nécessaire. Cette activité est amenée à se développer (avec l’ouverture en septembre 2018 du remboursement des téléconsultations dans les mêmes conditions que les consultations classiques de visu) ;
  • les téléconsultations « indirectes » pour des patients non autonomes (âgés, en situation de handicap, détenus) accompagnés de personnels de santé et hébergés dans des structures spécifiques : médico-sociales (EHPAD, notamment), prisons… ; —
  • la téléexpertise auprès des hôpitaux, y compris au sein de l’AP‑HP, des établissements médico-sociaux et de la médecine de ville ; —
  • la télésurveillance de patients atteints de pathologies chroniques et pris en charge à l’AP‑HP.

Afin de déployer son offre de télémédecine, l’AP‑HP s’appuie quand cela est possible sur Ortif, l’outil régional de télémédecine en Île-de-France qui permet de réaliser des téléexpertises et des téléconsultations de manière sécurisée et tracée. Les activités de télésurveillance sont conduites avec différents prestataires agréés.

ORBIS®, CLÉ DE VOÛTE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE

Avec sept millions de dossiers patients ouverts, le dossier patient informatisé Orbis® est partie intégrante du parcours de soins et s’inscrit dans des objectifs structurants, tant pour la prise en charge des patients que pour l’exercice professionnel. Il garantit la traçabilité, la lisibilité et l’historique de toute l’information relative au patient, supprime la dispersion des informations et favorise la coopération entre les professionnels de santé et la prise en charge pluridisciplinaire des patients. Le déploiement d’Orbis®, chantier majeur de la transformation numérique initié en 2014, est en passe d’être finalisé avec 37 hôpitaux couverts sur les 39 qui constituent l’AP‑HP. À terme, 85 000 professionnels l’utiliseront. En 2018, afin de faciliter la prise en main et l’utilisation par ses quelque 60 000 professionnels, l’AP‑HP a engagé le développement d’une plateforme de services numériques, « Adoption Orbis® », basée sur l’intelligence artificielle Watson, d’IBM, qui proposera des formations en e-learning et des communautés d’utilisateurs ainsi qu’un coach digital, intégré à Orbis®.

Assistance publique Hôpitaux de Paris