French English

L’indicateur ICALISO

Corps de texte

L’indicateur ICALISO est un des indicateurs du tableau de bord national mis en place par le Ministère de la Santé. Il évalue les actions mises en place pour prévenir les infections qui peuvent survenir dans les suites d’une intervention chirurgicale. En 2013, 82% des hôpitaux de l’AP-HP sont situés en classe A.

Les infections du site opératoire (ISO) sont des infections qui surviennent de façon très rare à la suite d’une intervention chirurgicale, le plus souvent dans la zone du corps qui a été opérée. L'indicateur ICALISO évalue la mobilisation de l'hôpital pour la prévention et la surveillance de ces infections. L'indicateur ICALISO remplace l'indicateur SURVISO qui était publié jusqu'en 2011. L’indicateur ICALISO concerne les établissements de santé qui hébergent des services de chirurgie. Le Ministère de la Santé évalue à travers cet indicateur l’existence d’une surveillance par l’établissement des infections post-opératoires dans chaque service de chirurgie.

Comment lire les résultats ?

Les résultats sont donnés sous la forme :

  • d’un score noté sur 100, ce score mesure la performance de l’établissement
  • et d’une classe qui situe l’établissement par rapport aux autres établissements de la même catégorie (centres hospitalo-universitaires, centres anti-cancéreux...)

Pour chaque catégorie, les établissements ont été répartis en 5 classes de performance de A à E :

  • la classe A est composée des établissements ayant les scores les plus élevés. Ce sont les structures les plus en avance selon l’indicateur ;
  • la classe E réunit les établissements ayant les scores les moins élevés. Ce sont les structures les plus en retard selon l’indicateur ;
  • les classes B, C et D correspondent à des établissements en situation intermédiaire.

L'objectif fixé par le Ministère de la Santé est que tous les hôpitaux se situent en classe A ou B.

 

A voir aussi

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France