French English

Vandalisme contre l'hôpital Necker

Mis à jour le . Page vue 943 fois. Signaler ce contenu
Vandalisme contre l'hôpital Necker
AP-HP
Le message de Martin Hirsch, directeur général, aux personnels de l'AP-HP.

Corps de texte

"Mardi 14 juin, l’hôpital Necker a été la cible de casseurs, en marge de la manifestation. Des casseurs ont délibérément visé l’hôpital, en lançant des pavés, sur la façade du bâtiment Laennec, alors même que la signalétique montrait sans ambigüité qu’il s’agit d’un établissement de soins. Les vitres cassées sont à quelques mètres de l’inscription « Hôpital-Necker. Enfants Malades ».

J’ai accueilli sur place le soir même la Ministre de la santé, Madame Marisol Touraine, qui est venue exprimer sa solidarité et son soutien aux équipes, après avoir condamné fermement ces agissements.
Juste derrière les vitres visées, il y a des blocs opératoires. Pendant ces attaques, il y avait des enfants qui étaient opérés et des équipes soignantes au travail, sous les bruits et les menaces des projectiles. Les soins ont été perturbés.

Les équipes que nous avons rencontrées sous le choc. On les comprend et on partage leur indignation, leur émotion. Rien ne peut expliquer ou justifier une violence tournée vers un hôpital. Rien ne détournera l’hôpital et ses personnels de sa mission, au service de toute la population. Personne ne peut rester indifférent face à une telle agression. Un peu plus tôt, des projectiles avaient également visé la Maison de Solenn, où sont soignés des adolescents, dans le périmètre de l’hôpital Cochin. Une plainte sera déposée.

Ces agissements inqualifiables ont suscité des marques de sympathie et de solidarité. Je suis sûr que l’ensemble de l’AP-HP sait, plus que jamais, quelles sont les valeurs pour lesquelles nous y travaillons et auxquelles nous sommes tous indéfectiblement attachés."

Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France