French English

La radiofréquence percutanée à l’assaut des tumeurs osseuses

Publié le Page vue 110 fois. Communiqués de presse

Des équipes de l’AP-HP et de l’université Paris Descartes ont mené une étude rétrospective pour évaluer l’efficacité d’une procédure de radiologie interventionnelle par radiofréquence pour traiter des tumeurs osseuses bénignes douloureuses. Les résultats obtenus de 126 patients suivis à l’hôpital Cochin, AP-HP montrent que le taux de succès cette procédure est de 94.3% et que les douleurs disparaissent au long cours, permettant ainsi la reprise d’une activité normale.

Ces résultats sont publiés dans Skeletal Radiology.

Parmi les tumeurs osseuses bénignes, les ostéomes ostéoïdes (OO) sont des tumeurs douloureuses de petite taille qui touchent principalement les enfants et jeunes adultes entre 10 et 30 ans. Les OO représentent 10% des tumeurs osseuses bénignes. Les OO peuvent siéger sur tous les os mais sont plus fréquents sur les os longs tels que le fémur et le tibia. Il n’existe pas à ce jour de facteur de risque identifié. L’objectif premier du traitement est de diminuer la douleur, particulièrement intense, diurne et nocturne. Les traitements symptomatiques sont médicamenteux en première intention. Depuis plusieurs années, le traitement curatif repose sur les techniques percutanées moins invasives que la chirurgie. C’est le cas de la thermoablation par radiofréquence (RF).

Ostéome Ostéoïde du tibia
Crédits: 
AP-HP

Le Pr Antoine Feydy du service de Radiologie ostéo-articulaire à l’hôpital Cochin, AP-HP et ses collègues des services d’Anesthésie, d’Anatomo-pathologie et de Chirurgie orthopédique, ont suivi 126 patients atteints de tumeurs bénignes très douloureuses de type ostéomes ostéoïdes. Les patients ont été inclus dans l’étude entre 2008 et 2015. Ils ont été traités par une procédure de radiologie interventionnelle en ayant recours à la thermocoagulation par radiofréquence sous guidage scanographique. La radiofréquence entraîne une nécrose tissulaire par thermocoagulation à 85°C et donc l’ablation définitive de la tumeur.

Les patients ont été suivis à long terme (avec un suivi moyen de 34.6 mois) et ont été contactés par téléphone pour évaluer leur douleur ainsi que leur capacité à réaliser des activités au quotidien, à faire du sport etc. Les résultats montrent que taux de succès du traitement – défini par l’absence de douleurs et la capacité à réaliser des activités quotidiennes sans difficulté - s’avère très élevé : 94.3%. Les auteurs valident ainsi la procédure de radiofréquence qui est un traitement de choix, efficace, sûr et dont les effets positifs persistent à long terme pour les patients souffrant de douleurs en rapport avec un ostéome ostéoïde.

Therapeutic outcome of CT-guided radiofrequency ablation in patients with osteoid osteoma

L. Lassalle, R. Campagna, G. Corcos, A. Babinet, F. Larousserie, J. Stephanazzi, A. Feydy

Skeletal Radiology

DOI : 10.1007/s00256-017-2658-x

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire, acteur majeur de la recherche clinique en France et en Europe mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Île-de-France : 95 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr   

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France