French English

Préservation de la fertilité : adresser un patient

Mis à jour le . Page vue 1911 fois. Signaler ce contenu
L’AP-HP est le 1er centre de préservation de la fertilité en Ile-de-France. Ses 4 sites (Cochin – Paris 14ème, Jean Verdier - 93, Tenon – Paris 20ème et Antoine Béclère/Bicêtre - 92) proposent toutes les techniques actuellement disponibles de préservation, pour les femmes, les hommes, les enfants et les adolescents. Les professionnels qui souhaitent adresser une patiente ou un patient pour une préservation de la fertilité à l’AP-HP peuvent contacter la plateforme dédiée 365 jours par an et bénéficier de nos outils.

Corps de texte

Un numéro unique 365 jours par an
0800 45 45 45

Numéro destiné aux professionnels
Ce numéro est joignable tous les jours et vous permet :
- aux heures ouvrables en semaine d’être redirigés vers l’un de nos 4 centres de prise en charge de la préservation de la fertilité,
- le reste du temps de laisser votre message pour être rappelé.
En cas d’urgence, l’AP-HP s’engage à proposer une consultation de préservation de la fertilité en moins de 48 heures.

Nos techniques : où trouver quoi ?

Pour la préservation de la fertilité féminine :

  • Maturation In Vitro - MIV : Antoine-Béclère/Bicêtre, Cochin, Jean-Verdier, Tenon
  • Fécondation In Vitro - FIV - d’urgence : Antoine-Béclère/Bicêtre, Cochin, Jean-Verdier, Tenon
  • Congélation de cortex ovarien : Antoine-Béclère/Bicêtre, Cochin, Jean-Verdier, Tenon

Pour la préservation de la fertilité masculine :

  • CECOS : Antoine-Béclère/Bicêtre, Cochin, Jean-Verdier, Tenon
  • Autoconservation du sperme : Antoine-Béclère/Bicêtre, Cochin, Jean-Verdier, Tenon
  • Collecte de pulpe testiculaire :Antoine-Béclère, Cochin, Jean-Verdier, Tenon

Nos référents pour la préservation de la fertilité

Féminine :

Masculine :

Pédiatrique :

Nos fiches de liaison

Vous pouvez télécharger en pdf nos fiches de liaison, elles vous seront utiles pour adresser votre patient-e-s à l’un de nos centres spécialisés.

La préservation de la fertilité

En vidéo : nos prises en charge pour la préservation de la fertilité

En savoir plus sur la plateforme de préservation de la fertilité à l’AP-HP (Pr Nelly Achour-Frydman,  hôpital Antoine Béclère, AP-HP)

La loi de bioéthique d’aout 2004, révisée en juillet 2011, les recommandations de l’INCa (2010) ainsi que le dernier Plan Cancer soulignent l’importance d’informer systématiquement les patients ou les parents d’enfants et d’adolescents dès la consultation d’annonce et de proposition thérapeutique, sur les risques des traitements du cancer pour la fertilité future ainsi que sur les possibilités actuelles de prévenir cet effet délétère.

Les médecins et biologistes de la reproduction associés aux oncologues ont ainsi développé une nouvelle offre de soin : la préservation de la fertilité notamment pour des motifs oncologiques. L’AP-HP a accompagné cette nouvelle offre en la structurant par la création d’une plateforme de préservation de la fertilité comprenant quatre sites hospitaliers : Cochin Paris 14ème, Jean Verdier Bondy, Tenon Paris 20ème et Antoine Béclère Clamart. L’objectif étant d’assurer un égal accès à la préservation de la fertilité pour tous les patients concernés en Ile-de-France, conformément aux exigences du plan cancer 3.
Chacun des centres propose les techniques actuellement disponibles de préservation : vitrification ovocytaire ou embryonnaire après stimulation ovarienne (FIV d’urgence) ou après maturation ovocytaire in vitro (sans administration hormonale), congélation du cortex ovarien pour les femmes ; autoconservation de sperme, ou prélèvement de pulpe testiculaire pour les hommes.

Un numéro vert pour les professionnels (0 800 45 45 45) a été mis en place  pour permettre la répartition des patients par centre selon leur domicile ou lieu d’hospitalisation/de traitement. Il garantit un renvoi à un portable ou à une adresse mail par site, permettant un contact direct et un recours à un avis d’expert. Les équipes médicales et médico techniques appartenant à cette plateforme, se sont engagées à pouvoir proposer à chaque patient une consultation d’oncofertilité dans les 48 heures qui suivent le diagnostic, y compris durant la période estivale. 

Les stratégies de préservation de la fertilité sont discutées entre l’équipe oncologique, l’équipe du centre de préservation de la fertilité et le (la) patient(e) et sa famille dans le cas d’un(e) patient(e) mineur(e). Elles sont basées essentiellement sur le délai disponible avant la mise en route du traitement et l’âge des patients. Chez l’enfant, c’est le tissu germinal (ovaire ou testicule) qui sera préservé alors qu’après la puberté ce seront les gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes). 

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France