French English

Même une très faible consommation tabagique pendant la grossesse réduit le poids de naissance

Mis à jour le . Page vue 482 fois. Signaler ce contenu
Femme enceinte
Femme enceinte
Thinkstock
Certaines femmes enceintes fumeuses ne parviennent pas à stopper leur consommation tabagique pendant leur grossesse et privilégient une réduction de leur consommation plutôt qu’une abstinence totale.

Corps de texte

L’équipe  de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP a montré, sous la direction du Dr Ivan Berlin - AP-HP / Université Pierre & Marie Curie / Inserm- que diminuer sa consommation à moins de cinq cigarettes au cours de la grossesse réduisait déjà significativement le poids de naissance du bébé par rapport à l’abstinence tabagique totale de la mère.  Cette étude clinique est  publiée le 11 avril 2017 sur le site de la revue Nicotine and Tobacco Research.

 

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France