French English

AP-HP : Compte-Rendu du Conseil de surveillance du 11 décembre 2014

Publié le Page vue 264 fois. Communiqués de presse

Le Conseil de surveillance a rendu hommage au Pr Guy Sebag, décédé brutalement le vendredi 28 novembre dernier. Le Pr Guy Sebag était chef du pôle de Physiologie, Information médicale et Imagerie Pédiatriques à l’hôpital Robert-Debré et vice-président de la sous-commission activité-ressources de la Commission médicale d’établissement.

Le Projet d’établissement 2015-2019 de l’AP-HP adopté dans l’ensemble de ses composantes

Depuis l’automne 2013, l’AP-HP construit par étape son projet d’établissement 2015-2019. Cette démarche a associé à la réflexion de nombreux professionnels issus des groupes hospitaliers, mais aussi des partenaires institutionnels et associatifs. Elle a essentiellement pris la forme de groupes de travail thématiques au sein des groupes hospitaliers, des collégiales, lors de séminaires. Un appel à contribution sur un « livre vert » a également été mis en ligne dès avril 2014 et de nombreuses auditions réalisées. La version finale du plan stratégique, adoptée par les instances, a ainsi mieux pris en compte les préoccupations du territoire d’Ile de France. En juillet 2014, le Conseil de Surveillance, après avis des instances consultatives et en particulier de la Commission Médicale d’Etablissement, a adopté le plan stratégique 2015-2019, ainsi que le projet médical et le projet de soins, socles du projet d’établissement 2015-2019 de l’institution. Le 11 décembre 2014, et après un avis favorable à l’unanimité de la CME le 9 décembre 2014, le Conseil de Surveillance a adopté trois autres composantes de ce projet d’établissement : le projet social et professionnel,  le projet gestion des risques et qualité et le projet prise en charge du patient : dialogue, accueil et hospitalité. Parallèlement, l’AP-HP décline l’ensemble de ces projets au niveau de chaque groupe hospitalier, permettant d’adapter au plus près le projet institutionnel aux besoins des territoires. L’AP-HP dispose donc aujourd’hui d’un projet d’établissement pour les années 2015-2019. Pour permettre un suivi des engagements contenus dans le projet d’établissement de l’institution, l’AP-HP a aussi conçu un tableau de suivi des indicateurs stratégiques, dont les résultats seront annuellement présentés aux instances.

Consulter le projet d'établissement 2015-2019 de l'AP-HP

Fondation hospitalière de l’AP-HP pour la recherche : avis favorable aux statuts proposés

La création d’une Fondation hospitalière dédiée à la recherche a été rendue possible grâce au décret du 21 août 2014. Premier centre de recherche biomédicale en Europe, l’AP-HP a souhaité s’en doter rapidement. Elle a inscrit son développement dans son plan stratégique 2015-2019. La CME le 9 décembre 2014 et le Conseil de Surveillance du 11 décembre ont respectivement donné un avis favorable à l’unanimité au projet de statuts. Elle sera définitivement créée après la publication d’un décret approuvant ses statuts. La Fondation sera administrée par un conseil d’administration, composé de représentants de l’AP-HP (dont le directeur général, le président de la CME et le vice-président du directoire chargé de la recherche) et de personnalités qualifiées. Elle sera assistée d’un conseil scientifique composée au maximum de dix membres représentant la communauté médicale et scientifique française et internationale. La dotation initiale de la Fondation sera complétée par des dons et legs, des fonds publics ou des crédits de fonctionnement que lui affectera l’AP-HP. Parallèlement à cette structure entièrement dédiée à la recherche, l’AP-HP met en place un fonds de dotation, destiné à financer les projets améliorant la vie quotidienne à l’hôpital.

Information sur le dispositif Ebola

L’AP-HP s’est préparée à prendre en charge des patients atteints du virus Ebola dans ses hôpitaux. Elle a diffusé à l’ensemble de son personnel une information régulière, rationnelle et actualisée sur l’épidémie, son évolution et sur les mesures à mettre en œuvre pour permettre la prise en charge de ces patients et la protection des personnels. Elle a engagé un important dispositif de formation de ses personnels, décliné et adapté aux risques et à l’évolution de l’épidémie. La formation s’est d’abord concentrée, dès cet été, sur les personnels des services en première ligne : équipes opérationnelles d’hygiène - EOH -, SAMU/SMUR, hôpitaux habilités par le Ministère de la santé à prendre en charge les cas possibles et confirmés (Bichat pour les adultes et Necker pour les enfants). L’AP-HP a dans un second temps engagé la formation des personnels des services d’urgence, maternités, services de maladies infectieuses des hôpitaux non référents au port des tenues de protection. Des formations de formateurs ont été organisées par les centres d’enseignement des soins urgents (CESU) avec l’appui des EOH. Au 5 décembre 2014, environ 350 formateurs relais ont été formés. Ces formateurs relais ont la charge de former en retour les personnels de leurs services et établissements (3000 personnels formés à ce jour). Des exercices de préparation ont également été réalisés dans tous les hôpitaux de l’AP-HP en octobre – novembre.  

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France