French English

De nouveaux axes de coopération entre le Centre d’accueil et de soins hospitaliers (CASH) de Nanterre et l’hôpital Louis-Mourier, AP-HP

Publié le Page vue 320 fois. Communiqués de presse

L’offre publique de soins hospitaliers dans le nord des Hauts-de-Seine poursuit sa réorganisation pour mieux répondre aux besoins de la population et aux défis de démographie médicale sur le territoire.

Formalisée dans un accord de coopération dès 2014, la complémentarité de l’offre de soins du Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers (CASH) de Nanterre et celle de l’hôpital Louis-Mourier de Colombes – AP-HP se renforce aujourd’hui avec le regroupement de l’activité chirurgicale du CASH avec l’offre existante à l’hôpital Louis-Mourier, AP-HP. Ce regroupement se traduit notamment par la création d’une plateforme d’anesthésie et de chirurgie ambulatoire à l’hôpital Louis-Mourier, AP-HP.

Ainsi, depuis le 4 août 2016 :

  • Les activités chirurgicales ambulatoires d’urologie, d’ophtalmologie, d’odontologie et l’ORL sont accueillies à l’hôpital Louis-Mourier – AP-HP.
  • Les activités d’orthopédie et les chirurgies pour pathologies sévères des autres disciplines, notamment en urgence, seront orientées vers les hôpitaux Beaujon et Bichat qui font, comme l’hôpital Louis-Mourier, partie desHôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris.
  • Des compétences médicales en ORL, ophtalmologie, odontologie, urologie et orthopédie sont maintenues au CASH de Nanterre, pour assurer des consultations externes, des avis et des explorations à visée diagnostique et thérapeutique.

Le partenariat entre les deux établissements permet de renforcer également  l’activité d’anesthésie qui sera désormais portée par une équipe bi-sites dans le cadre d’une Fédération Inter-Hospitalière d’Anesthésie CASH/Louis-Mourier. Ce cadre d’exercice attractif vise à faciliter le recrutement de médecins anesthésistes et à pérenniser l’activité de la maternité et les actes exploratoires du CASH de Nanterre.

Dès septembre 2016, les compétences médicales au CASH de Nanterre seront développées, notamment dans les domaines de l’infectiologie, de la rhumatologie et de la gastro-entérologie, ainsi que dans la prise en charge des pathologies chroniques avec la réalisation de diagnostics complexes à la demande des médecins de ville et le développement de l’éducation thérapeutique. Des médecins de Louis-Mourier seront à cet effet mis à disposition dans le cadre de l’accord de coopération.

  • A partir de début septembre, la mise en œuvre du centre de diagnostic et de prise en charge ambulatoire des pathologies chroniques, projet hospitalier innovant tourné vers la ville, s’appuie sur les compétences médicales déjà présentes au CASH de Nanterre (Cardiologie, Diabétologie, Médecine Interne et Addictologie), sur son plateau technique d’Imagerie et de Biologie et sur la mise à disposition de 8 vacations de spécialistes en provenance de l’Hôpital Louis-Mourier. Cette activité sera relocalisée au rez-de-chaussée du bâtiment Hermant, en cours de rénovation, qui comprendra des zones de consultations, des explorations et un hôpital de jour de 10 places.
  • A partir du 1er novembre 2016, le déploiement au CASH de Nanterre de six vacations de gastro-entérologie, mises à disposition par l’hôpital Louis-Mourier permettront de développer l’activité d’endoscopie avec ou sans anesthésie générale, de favoriser le dépistage des cancers et de réaliser des bilans médicaux.

Pour l’ensemble des disciplines et spécialités, tout patient arrivant aux urgences ou aux consultations de l’un ou l’autre site sera ainsi orienté en fonction de ses besoins de façon simple et fluide vers l’équipe adaptée à sa prise en charge.

Une attention toute particulière est portée à l’organisation des parcours de soins des publics vulnérables pris en charge par le CASH.

L’offre de soins entre les deux établissements nécessite un accompagnement rapproché des équipes et des agents. Il prend en compte les attentes et les projets professionnels de chacun, la recherche du poste le plus en adéquation  et les formations d’adaptation et d’acquisition de nouvelles compétences.

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France