French English

Un premier TEP-IRM en France, destiné à une activité de clinique et de recherche, installé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière – AP-HP

Publié le Page vue 899 fois. Dossiers de presse

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, l’AP-HP, la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer et l’Institut des Neurosciences Translationnelles de Paris - IHU-A-ICM inaugurent à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière un nouveau plateau de médecine nucléaire TEP-IRM destiné à la fois à une activité clinique et de recherche.

Dans des locaux entièrement rénovés, ce service, dirigé par le Pr Aurélie Kas, accueille deux TEP Scan ainsi qu’un TEP-IRM, une caméra hybride de nouvelle génération, capable de réaliser simultanément une Tomographie par Emission de Positons (TEP) et une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM).

Il s’agit du premier TEP-IRM en France, destiné à la fois à une activité clinique et de recherche. Cette nouvelle plateforme constitue un outil unique dans le domaine des maladies neuro-dégénératives - Alzheimer notamment - mais aussi en cancérologie, pour la recherche, le diagnostic et le suivi thérapeutique.

Le premier patient est attendu pour le 1er octobre 2015.

Ce TEP-IRM, conçu par GE Healthcare, est acquis par l’IHU A-ICM, par la volonté de la Fondation pour la Recherche sur la maladie d’Alzheimer (sous l’égide de la FRM) et la générosité du Groupe Dassault, de la Fondation Bettencourt Schueller, de la Fondation des Gueules cassées, de la Fondation « The Conny-Maeva Charitable Foundation » et de l’Etablissement Simonetta. Il fait l’objet d’une exploitation conjointe en recherche sur les maladies neurodégénératives par l’IHU-A-ICM, et en activité clinique par l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

L’activité clinique sera menée en collaboration étroite entre le service de médecine nucléaire et le service de neuroradiologie diagnostique et fonctionnelle au sein du Pôle Imagerie dirigé par le Pr Didier Dormont. L’AP-HP a financé les travaux d’installation du TEP-IRM, la rénovation complète du plateau technique ainsi que l’acquisition du deuxième TEP Scan.

L’activité de recherche sera centrée sur les maladies du système nerveux tout particulièrement la maladie d’Alzheimer, mais il pourra aussi permettre d’étudier les troubles du mouvement et la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique, l’épilepsie ainsi que la pathologie cancéreuse neurologique ou générale. Cette technologie permet de définir en amont les facteurs annonçant la survenue de la maladie et d’évaluer de nouvelles thérapeutiques. Par la suite, elle permettra d’améliorer la spécificité du diagnostic, d’identifier les sujets à risques susceptibles de développer ces maladies et enfin d’assurer le suivi de cohortes de patients tout en mesurant l’efficacité des traitements.

 

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France