French English

Inauguration du nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord de l’hôpital Saint-Louis pour une prise en charge globale et personnalisée des maladies du sein

Publié le Page vue 586 fois. Communiqués de presse

La prise en charge du cancer est au cœur des missions de service public de l’AP-HP, qui dispose de l’ensemble des compétences pour prendre en charge tous types de cancers. L’AP-HP a inauguré mardi 22 novembre 2016 le nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord de l’Hôpital Saint-Louis, en présence de Martin Hirsch, Directeur Général de l’AP-HP, de Rémi Féraud, Maire du 10e arrondissement, d’Eve Parier, Directrice du Groupe Hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal et du Pr Rémy Nizard, Président de la Commission médicale d'établissement locale du Groupe Hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal.  Cet espace entièrement rénové et repensé offre un parcours de soin global, coordonné et personnalisé à toute patiente atteinte d’une pathologie mammaire. Il propose un accès à l’ensemble des traitements en radiothérapie, en chimiothérapie, en hormonothérapie, en thérapeutique ciblée et en chirurgie.

Doté de toutes les techniques de diagnostic et de traitement sur un même lieu, le nouveau Sénopôle Territoire Cancer Nord de l’Hôpital Saint-Louis AP-HP permet de prendre en charge les patients à tous les stades d’une pathologie mammaire. Il permet de dépister et de prendre en charge les pathologies mammaires bénignes ou malignes et à risques, notamment à hauts risques génétiques.

Cet espace rénové de 1140 m2 regroupe des consultations de sénologie oncologie et de chirurgie, un hôpital de jour (14 lits) et un plateau médico-technique très complet (imagerie, anatomo-pathologie et biologie): le centre des maladies du sein.

Le Sénopôle est structuré autour

˃ d’une filière unique de prise en charge médico-chirurgicale facilitant le parcours de soins de la patiente. Le Sénopôle participe fortement au développement de la chirurgie ambulatoire (près de 50% des tumorectomies sont aujourd’hui réalisées en ambulatoire) ; 

˃ d’une équipe pluridisciplinaire dédiée et de soins de support : des médecins spécialisés (gynécologues, cancérologues médicaux, chirurgiens, généralistes),  un service de radiologie regroupant des médecins experts de la mammographie et des biopsies guidées par l’imagerie, des psychologues-psychanalystes et un psychiatre-psychanalyste, une équipe d’infirmières, d’aides-soignantes et de secrétaires médicales, une assistante sociale, une diététicienne et un kinésithérapeute ;

> d’un médecin référent, interlocuteur privilégié tout au long du parcours de soins, qui accompagne de manière personnalisée chaque patiente.

Ce nouveau dispositif, doté d’équipements de pointe en cancérologie, permet l’accès aux dernières innovations thérapeutiques, telles que la radiothérapie per-opératoire ou la biopsie sous IRM.

Il est également l’un des premiers centres français à proposer, grâce à sa plateforme signatures moléculaires des cancers du sein luminaux, une analyse ciblée des tumeurs, permettant une désescalade thérapeutique lorsque l’analyse moléculaire de la tumeur montre une absence de bénéfice direct d’une chimiothérapie ou hormonothérapie. Les hôpitaux de l’AP-HP peuvent solliciter le Sénôpôle de Saint-Louis pour effectuer des analyses de ce type.

Enfin, le Sénopôle propose toutes les techniques de reconstruction mammaire (implant, lambo musculo-cutanée, DIEP, lipofiling) en secteur public et sans reste à charge.

Le Sénopôle est un des 8 centres du Réseau sein à risque de l’AP-HP, il permet la prise en charge de patientes à haut risque notamment de cancer du sein, en raison par exemple d’une prédisposition génétique. Il fait également partie d’un réseau européen « Breast Centers Network » qui recense les centres des maladies du sein à l’échelle européenne.

Le Sénopôle Territoire Cancer Nord en chiffres clés :

6000 séances d’hospitalisation de jour par an

800 interventions chirurgicales du sein par an

Plus de 14 000 consultations par an

Un plateau d’imagerie complet (radiologie standard, mammographie numérisée, tomosynthèse, échographie, scanner, IRM) : 3500 mammographies de diagnostic, 40 biopsies sous IRM, 900 IRM diagnostic, 4500 échographies, 20 cryothérapies de traitement

La prise en charge du cancer à l’AP-HP 

La prise en charge du cancer est au cœur des missions de service public de l’AP-HP, qui dispose de l’ensemble des compétences pour prendre en charge tous types de cancer. Notre objectif est de permettre à toutes les personnes malades, indépendamment de leur situation sociale ou de leur revenu, d’avoir les chances les plus élevées de guérir et de réduire le plus possible les conséquences négatives de la maladie sur leur vie quotidienne. Sur la base d’un rapport rendu en mai 2014 l’AP-HP a pris dans ce domaine des engagements forts et concrets, qu’elle a inscrit dans son plan stratégique 2015-2019.

Elle s’est notamment engagée à garantir des rendez-vous dans des délais rapides pour qu’il n’y ait pas de perte de chances pour les patients.

Elle s’est également attachée à structurer, tout en travaillant à un ancrage territorial, les parcours de soins et à adopter une approche par thématique d'organe (centres experts et centres associés).

Deux structurations ont par exemple vu le jour en 2015 : la plateforme de préservation de la fertilité qui permet désormais à tout malade concerné, adultes et enfants, un accès en 48 heures, 365 jours par an, à une consultation; la garantie pour les patientes traitées à l'AP-HP d'une possibilité de reconstruction mammaire sans reste à charge.

L’AP-HP a aussi investi 24 millions d’euros pour moderniser ses équipements de radiothérapie, dont 6 millions pour le Cyberknife à l’hôpital européen Georges-Pompidou.

L'AP-HP accompagne les innovations en radiothérapie, biologie, imagerie, chirurgie - dont la chirurgie ambulatoire - dans le cadre des appels à projets de la direction générale de l'offre de soins - DGOS et de l'Institut national du cancer - Inca. Elle a également développé sa politique en faveur de la recherche clinique translationnelle et de valorisation, entraînant une accélération des procédures de mise en place des essais cliniques dans les services, l'aide à l'investigation dans les groupes hospitaliers et une collaboration avec le Cancéropôle d'Ile-de-France.

Chiffres clés

En 2015 : 58 948 patients atteints de cancer ont été pris en charge à l’AP-HP

La prise en charge du cancer du sein à l’AP-HP

L’AP-HP, avec ses quatre centres experts et ses centres associés, propose toutes les prises en charge du cancer du sein actuellement disponibles, du dépistage aux différentes techniques de reconstruction mammaire. Elle soigne toutes les femmes : jeunes, plus âgées, enceintes ou présentant des pathologies associées, quel que soit leur niveau de revenus. L'AP-HP a pour vocation de réaliser les actes chirurgicaux de reconstruction mammaire en secteur public, sans dépassement d'honoraire. Elle permet à tout malade concerné, adultes et enfants, un accès en 48H, 365 jours par an, à une consultation de préservation de la fertilité. Elle déploie une importante activité d’oncogénétique et suit les femmes à haut risque de cancer du sein, jusqu’à, dans certains cas, la chirurgie de réduction des risques. Elle coordonne également un réseau cancer et grossesse.

- Plaquette La place de votre reconstruction mammaire dans le traitement de votre cancer du sein

- Plaquette Prise en charge du cancer du sein à l’AP-HP

- Dossier de presse : Octobre Rose 2016 : L’AP-HP mobilisée pour la prise en charge du cancer du sein, du dépistage à la reconstruction mammaire

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistante :

Charlotte François

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France