French English

AP-HP : 1ère pose d'une prothèse totale de cheville en ambulatoire réalisée à l’hôpital Raymond-Poincaré

Publié le Page vue 660 fois. Communiqués de presse

Une patiente a été opérée il y a une dizaine de jours pour une pose de prothèse totale de cheville, en ambulatoire, avec suivi rapproché. La patiente a pu regagner son domicile le jour même en fin d’après-midi, autorisée à marcher avec un plein appui sur la cheville opérée. Cette prise en charge innovante, une première à l’AP-HP, a été réalisée par les équipes de chirurgie orthopédique et traumatologique et d’anesthésie-réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP.

La prothèse de cheville connaît un essor grandissant depuis une dizaine d’années grâce au développement d’implants fiables. Elle permet de conserver la mobilité de l’articulation là où la seule alternative était le blocage de l’articulation (arthrodèse). De plus en plus de patients victimes d’arthrose peuvent en bénéficier.

Le vieillissement de la population mais aussi et surtout la multiplication des pratiques sportives responsables de traumatismes de la cheville sont autant de causes potentielles d’usure articulaire. Les prothèses de cheville intéresseront donc un nombre croissant de patients.

Le Dr Yves Stiglitz, chirurgien spécialiste du pied et de la cheville à l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP, a réalisé cette intervention lourde grâce à une modernisation de la technique chirurgicale qui permet désormais un appui complet immédiat après l’intervention.

L’implication du service d’anesthésie-réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP, en particulier du Professeur Valeria Martinez, qui a mis en œuvre un nouveau protocole d’anesthésie loco-régionale, a été primordiale.

Ces techniques garantissent un contrôle de la douleur post-opératoire tout en simplifiant les suites immédiates de l’anesthésie.

Après avoir développé la chirurgie ambulatoire des prothèses de hanche et de l’épaule (>>Consulter les communiqués « Premières poses de prothèse totale de hanche en ambulatoire à l’AP-HP » et « AP-HP : 1ère pose de prothèse totale de l’épaule en ambulatoire réalisée à l’hôpital Ambroise Paré »), des pathologies ligamentaires et tendineuses du genou, de l’épaule et du pied, les équipes de chirurgie orthopédique et d’anesthésie des Hôpitaux Universitaires Paris Ile-de-France Ouest AP-HP continuent de développer ce mode de prise en charge au bénéfice du patient.

Les interventions en chirurgie ambulatoire imposent une sélection des patients (patients sans pathologies majeures associées, présence d’un accompagnant au domicile, lieu d’habitation relativement proche de l’hôpital), ainsi qu’une information et une éducation thérapeutique préopératoire adaptée. Un réseau ville hôpital, mis en place en amont, est également nécessaire afin de garantir la sécurité du patient à son domicile. La participation active de la patiente à ce nouveau protocole ainsi que celle de toutes les équipes de soins et du réseau ville-hôpital ont en effet été essentielles.

La chirurgie ambulatoire à l’AP-HP

La chirurgie ambulatoire est une chirurgie avec une durée d’hospitalisation inférieure à 12h. Parce qu’elle est bénéfique pour la santé des patients et moins coûteuse pour la société, son développement est devenu une priorité nationale. Il doit s'agir de techniques chirurgicales parfaitement standardisées, réglées avec des risques limités et parfaitement identifiés.

L’AP-HP encourage son développement, quand cela est possible, et s’est fixée un objectif ambitieux en la matière : d’ici à 2019, l’AP‑HP s’est donnée comme objectif de réaliser 49,5 % de ses interventions en chirurgie ambulatoire.

Pour y parvenir, des axes prioritaires ont été définis. Il s’agit principalement d’améliorer la prise en charge des patients dans les unités de chirurgie ambulatoire, et d’y accélérer le transfert d’activités aujourd’hui réalisées en hospitalisation complète sur plusieurs jours. Il est également nécessaire de mieux informer les patients et les médecins de ville de l’offre proposée par les hôpitaux, de réintégrer des activités ambulatoires aujourd’hui adressées à d’autres établissements et, enfin, de développer les collaborations avec les partenaires de ville pour organiser les suites de l’hospitalisation.

Le taux de chirurgie ambulatoire de l’AP‑HP a progressé de 32 % à 34 % en un an (4 300 séjours de plus qu’en 2014).

>> Voir aussi « Alzheimer, chirurgie ambulatoire : de nouveaux MOOC à l'AP-HP »

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France