French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Vitrification ovocytaire : une première à l'AP- HP (Hôpital Jean Verdier) et une formidable avancée pour les couples infertiles

Publié le Page vue 99 fois. Communiqués de presse

Le centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) est à l’origine de la première naissance d’un petit garçon de 4,395 kg, obtenue après vitrification ovocytaire dans le cadre spécifique du don d’ovocytes.

Seul centre autorisé dans le département de Seine-Saint-Denis pour la prise en charge des couples infertiles en dons d’ovocytes, la vitrification ovocytaire vient élargir l’offre de soins du centre d’AMP de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) dans le domaine de l’AMP et de la cryoconservation des gamètes, toute indication confondue.

La vitrification ovocytaire est une technique de congélation ultra-rapide des ovocytes, obtenus après stimulation de l’ovulation et recueil chirurgical. Elle permet une très nette amélioration des résultats en comparaison à la technique dite de « congélation lente », seule disponible en France jusqu’alors.

La première naissance française à partir d’ovocytes vitrifiés a été décrite par Cochin en avril 2012 mais dans une autre indication que le don d’ovocytes.

Ce processus de vitrification, récemment mis en œuvre en France, simplifie l’ensemble de la prise en charge des patients en don d’ovocytes.

En effet, le recueil des ovocytes de la donneuse n’a plus besoin d’être synchronisé avec l’endomètre des receveuses. Cette latitude dans le calendrier va énormément faciliter le parcours difficile des couples et offre des perspectives très positives. « Ainsi, la donneuse est ponctionnée lorsqu’elle le veut, les receveuses préparées lorsqu’elles le désirent, et le médecin se libère du parcours du combattant de la synchronisation », déclarent les Docteurs Christophe Sifer et Isabelle Cedrin-Durnerin, du service de Médecine de la Reproduction.

Cette réussite est due à la collaboration de l'ensemble des unités participant à l'activité d'assistance médicale à la procréation clinique biologique et du CECOS de l'hôpital Jean Verdier (AP-HP). En effet, compte tenu de la mauvaise survie des ovocytes ayant subi un processus de congélation standard, seul autorisé jusqu’à la révision de la loi de Bioéthique en 2011, l’organisation d’un programme de don d’ovocytes représentait une énorme contrainte. Quand une patiente acceptait de donner ses cellules, le médecin devait faire correspondre strictement le jour de la ponction ovarienne avec l’endomètre des femmes receveuses d’ovocytes. Au-delà des impératifs médicaux très lourds, une disponibilité de tous les instants était requise de la part de chacun des acteurs, sous peine de ne pas aboutir au moindre cycle de don et générer de nombreuses situations de détresse pour les couples. « Cette amélioration technique représente, dans le centre d’AMP de Jean-Verdier, une amélioration considérable de la survie des ovocytes après un processus de congélation-décongélation. Cela nous permet de garantir l’utilisation optimale des ovocytes vitrifiés, que ce soit dans l’indication du don d’ovocyte ou de la préservation de la fertilité des femmes soumises à un traitement stérilisant en cas de cancers déclarés », précise le Docteur Sifer qui fait état de deux grossesses supplémentaires en cours grâce à cette méthode, à l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP).

La mère et l’enfant, né dans une maternité de l’Oise le 4 septembre 2013, sont en parfaite santé et vont pouvoir regagner rapidement leur domicile. La vitrification ovocytaire vient ainsi confirmer l’excellence de l’offre de soins du centre d’AMP de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) et représente une vraie avancée dans le traitement de l’infertilité des couples et de la préservation de la fertilité.

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Guy-Arnaud Behiri
Mathilde Capy


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris