French English

AP-HP : Inauguration du musée des moulages rénové à l’hôpital Saint-Louis AP-HP grâce à une campagne de mécénat

Publié le Page vue 725 fois. Communiqués de presse

Afin de sauvegarder un témoin remarquable du patrimoine hospitalier et sauver les moulages de cires dermatologiques de l’hôpital Saint-Louis AP-HP, le Groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, avait engagé une recherche de fonds pour financer la réfection du toit du musée et de réaménager son système d’éclairage zénithal. Grâce aux dons collectés -en soutien des investissements engagés par l’AP-HP à hauteur d’un tiers du montant- les travaux ont pu être réalisés entre septembre 2016 et avril 2017, pour un montant total de 975 000 euros. Ils ont abouti avec succès et dans les meilleures conditions.   Le musée des moulages ainsi rénové a été inauguré ce lundi 27 novembre 2017 en présence de Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP et d’Eve Parier, Directrice des hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal. 

 

Le Musée de Dermatologie de l’Hôpital Saint-Louis AP-HP a été construit à la fin du XIXème siècle afin de mieux faire connaître les maladies dermatologiques et de faciliter leur enseignement. Il fut inauguré en 1889 dans le cadre de l’exposition universelle. Il a participé pendant des décennies au rayonnement de la dermatologie française. Avec la plus importante collection de cires dermatologiques au monde (près de 5000 pièces), le musée des moulages est le seul musée hospitalier parisien visible aujourd’hui dans son état originel. Il fait partie des nombreux musées à vocation pédagogique datant de la fin du XIXème siècle.

La valeur patrimoniale du musée a fait l’objet d’une reconnaissance officielle puisque les moulages et les vitrines ont été classés en tant qu’objets mobiliers depuis 1992 et le bâtiment inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1997.

Néanmoins, comme de nombreux musées de la médecine, le musée des moulages de l’hôpital Saint-Louis AP-HP et ses collections étaient en péril. Depuis la tempête de 1999, le Musée était régulièrement inondé depuis sa toiture et son plafond de verre était endommagé. Les écoulements d’eau altéraient progressivement les cires et les boiseries.

En collaboration avec le Pr Martine Bagot du pôle de dermatologie, la direction du Groupe Hospitalier Saint-Louis Lariboisière Fernand-Widal a engagé une campagne de recherche de fonds pour financer la réfection du toit du musée et pour réaménager son système d’éclairage zénithal. Ces travaux constituaient le prérequis indispensable pour developper une politique de valorisation culturelle du musée.

Ainsi depuis les travaux un plus grand nombre de visites est possible, de nouvelles plages horaires sont ouvertes au grand public et aux professionnels de santé, qui utilisent déjà les locaux régulièrement.

Cette opération va également permettre de renforcer le label « Culture et Santé » du groupe hospitalier, en attirant un plus grand nombre d’expositions temporaires et d’évènements culturels.

Cette rénovation a été possible grâce aux soutiens financiers  :

- de l’AP-HP ;

- de La Région Ile-de-France et la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (DRAC) ;

- du Service de Dermatologie de l’hôpital Saint-Louis AP-HP ;

- de la Société Française de Dermatologie (SFD) et l’European Academy of Dermatology and Venerology (EADV) ;

- de L'OREAL, PIERRE FABRE, GALDERMA, URIAGE, PFIZER ;

- de particuliers, donateurs individuels.

A la faveur des travaux de réfection, le musée a versé son fonds d’archives au Service des archives de l’AP-HP et des projets de valorisation sont en cours, tels que la numérisation d’une partie des photographies et plaques de verre, dont la mise en ligne, envisagée en 2018 ou 2019, renforcera l’intérêt culturel et patrimonial du musée.

 

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire, acteur majeur de la recherche clinique en France et en Europe mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Île-de-France : 95 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr   
A propos du Musée des Moulages de l’hôpital Saint-Louis AP-HP: Le musée accueille chaque année environ 2000 visiteurs. Le musée est ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures sur rendez-vous. Quatre collections sont visibles : la collection pédagogique qui représente 3660 moulages et dont le sculpteur Jules Baretta a réalisé une grande partie, la collection Alfred Fournier (pionnier de la lutte contre la Syphilis) composée de 442 cires, et deux autres collections, le fond Parrot et le fond Péand, du nom de leurs donateurs, consacrées à des curiosités chirurgicales et des malformations.

 

 

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France