French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

« Dans la seringue » le podcast de l'AP-HP

Mis à jour le . Signaler ce contenu
podcast AP-HP
Podcast AP-HP -
AP-HP
Avec une prise de parole inédite pour un hôpital public, « Dans la seringue » est une collection de podcasts originaux. Cette série permet aux auditeurs d’entrer dans les coulisses habituellement inaccessibles du 1er centre hospitalier universitaire d’Europe. Initiés ou non à la médecine, ils pourront ainsi mieux connaitre les maladies et leur prise en charge. Chaque épisode suit le quotidien des professionnels de santé et les étapes du parcours du soin dans des services d’excellence de l’AP-HP.

podcast "dans la seringue"

10ème épisode : Accompagner les enfants polyhandicapés à l’hôpital San Salvadour AP-HP

Le polyhandicap associe une déficience motrice à une déficience intellectuelle, sévère ou profonde, et peut toucher aussi bien les enfants que les adultes. Il peut être lié à des causes génétiques, périnatales ou être la conséquence d’une pathologie contractée après la naissance, et impacter les capacités d’autonomie et d’expression des personnes atteintes. Il nécessite un accompagnement pluridisciplinaire. L’hôpital San Salvadour AP-HP, spécialisé dans la prise en charge médicale et paramédicale du polyhandicap, est l’un des 4 établissements de l’AP-HP hors Île-de-France. Ses équipes ont su développer un savoir-faire reconnu pour assurer à ces patients, pour la plupart d’entre eux en séjours de longue durée, une prise en charge adaptée. A Hyères, dans le Var, plongez au cœur de l’unité PARROT, qui accueille actuellement une dizaine de patients âgés de 3 mois à 12 ans.

9ème épisode : Affronter et soigner l'obésité à l'hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP

Aujourd’hui, 17% des Français sont en situation d’obésité et jusqu’à 6% en obésité sévère. Le service de nutrition de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP s’est spécialisé dans la prise en charge des obésités sévères et de leurs multiples complications. Des parcours de soin sur-mesure sont proposés aux patients au cours duquel ils pourront rencontrer les différents professionnels d’une équipe multidisciplinaire spécialisée : médecins nutritionnistes, diététiciens, psychologues, enseignant en activité physique adaptée, infirmière de coordination… Le service comprend également un centre de référence pour les obésités de causes rares (génétiques). La prise en charge fait également appel, dans des indications précises, à la chirurgie bariatrique, réalisée dans le service de chirurgie digestive de la Pitié-Salpêtrière et utilisant des technologies de pointe (robot).   

8ème épisode : Innover au service des plus âgés à l’hôpital Emile-Roux AP-HP

Chacun de nous et de plus en plus, est à la recherche de bien-être. Mais avec l'allongement de la vie, nous avons de plus en plus de maladies chroniques, comme le surpoids, l'obésité, le diabète, la maladie d'Alzheimer, le cancer ou l'insuffisance cardiaque. Ces maladies expliquent 80 % de la mortalité dans nos sociétés occidentales. Alors est-ce que notre système de soins et ses acteurs se sont bien adaptés ? Comment les nouvelles technologies à disposition des professionnels ont-elles  repensé la prise en charge des patients ? C'est ce que nous allons explorer dans ce nouvel épisode qui se passe dans le service de gériatrie de l'hôpital Emile Roux, à Limeil-Brévannes, dans le Val de Marne.

7ème épisode : Prendre soin des plus précaires à l'Hôtel-Dieu AP-HP

La Permanence d'Accès aux Soins de Santé de l'Hôtel-Dieu AP-HP accueille toute l'année, sans rendez-vous, des patients sans distinction de revenus ou d'origines, faisant face à des situations extrêmement complexes.
Ce service propose un accompagnement global pluridisciplinaire aux personnes - souvent démunies - qui viennent consulter. Le Dr Hélène de Champs-Léger ouvre les portes de la PASS à la découverte de celles et ceux qui prennent soin des plus précaires.

6ème épisode : Vivre avec une addiction à l'hôpital Paul-Brousse AP-HP

A l’hôpital Paul-Brousse AP-HP à Villejuif se trouve le département de psychiatrie et d’addictologie. Ce centre, est dirigé par le professeur Benyamina, professeur de psychiatrie-addictologie à la faculté de médecine Paris Saclay et chef du département de psychiatrie-addictologie. Dans ce département aux milles services, l’équipe pluridisciplinaire qui l’entoure présente des compétences complémentaires permettant une prise en charge globale adaptée pour chaque patient selon son degré de dépendance et son âge. Les conduites addictives sont un problème de santé publique majeur en France. On estime qu’aujourd’hui 20% de la mortalité serait liée aux addictions.

5ème épisode : Réapprendre à apprendre à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière AP-HP

A quelques mètres de la sortie du métro Chevaleret, dans le 13e arrondissement de Paris, se trouve le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de la Pitié Salpêtrière. Ce dernier constitue le plus important site hospitalo-universitaire de la discipline en France depuis les années 1920, avec une soixantaine de lits d’hospitalisation temps plein, près de 40 places en hôpital de jour, une école conventionnée par l’éducation nationale et même une unité de recherche en robotique éducative. Le professeur David Cohen en est le chef de service.

4ème épisode : Apaiser les esprits troublés par les traumas à l’hôpital Avicenne AP-HP

Au nord-est de Paris, le tramway nous entraîne jusqu’à l’hôpital Avicenne - AP-HP situé à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. C’est là, à quelques mètres de l’entrée principale que se trouve le Centre régional du psycho traumatisme Paris-Nord, et plus particulièrement le service de psychopathologie du professeur Thierry Baubet. On y accompagne notamment les personnes ayant vécu des situations traumatiques, dès leur plus jeune âge, des personnes réfugiées, ou encore des victimes des attentats de novembre 2015.

3ème épisode : De battre mon cœur n’a cessé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP

A quelques mètres de la sortie du métro Chevaleret se dresse le bâtiment de cardiologie de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière – AP-HP. Construit dans les années 2000, il est aujourd’hui l’un des plus grands centres de cardiologie d’Île-de-France avec plus de 25 000 consultations par an. 250 personnes y travaillent chaque jour. De la simple consultation à l’unité de soins intensifs, tout y est organisé, condensé, pour réparer le cœur avec l’efficacité que permettent les technologies de pointe. Dans cet épisode, nous vous plongeons dans les coulisses d’une vaste pathologie cardiaque, la maladie coronaire, qui est à l'origine de l'angine de poitrine ou encore, de l'infarctus du myocarde mieux connu sous le nom de crise cardiaque…

2ème épisode : Myélome : l’invisible cancer du sang vu depuis l'hôpital Saint-Louis AP-HP

Ce deuxième épisode s’installe à l’hôpital Saint-Louis AP-HP dans les couloirs du service d’immuno-hématologie. Sous l’impulsion du professeur Jean Bernard à la fin des années 50, l’hôpital Saint-Louis a fait de l’hématologie l'un de ses fers de lance. Il est doté de 8 services ultra spécialisés où sont prises en charge les maladies du sang comme les leucémies aiguës, les lymphomes... ou encore les myélomes.

1er épisode « Réparer les cerveaux à l’hôpital Bicêtre AP-HP »

Consciente des enjeux de l’information autour de la santé aussi bien pour les professionnels que pour le grand public, l’AP-HP lance le 1er épisode de sa série de podcasts à l’occasion de la journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Ce premier épisode, intitulé « Réparer les cerveaux à l’hôpital Bicêtre AP-HP » est disponible à partir du mercredi 27 octobre 2021 sur toutes les plateformes de téléchargement.

Consacré à cette « attaque » qui touche environ 150 000 personnes en France chaque année, dont des enfants, il prend place dans les murs de l’hôpital Bicêtre AP-HP. Cet hôpital a fait du traitement de l’AVC, notamment chez les plus jeunes, l’une de ses spécialités en ouvrant le NEURI, centre qui permet de traiter l’AVC en « voyageant » dans le cerveau, grâce à une technologie de pointe en trois dimensions.

A propos de la collection de podcasts

Ce rendez-vous désormais régulier proposé par l’AP-HP s’installe à raison d’un épisode tous les deux mois, pour une durée de 15 à 20 minutes. Les auditeurs iront en immersion dans différents services comme la cardiologie, la cancérologie, la psychiatrie, la pédiatrie, la gériatrie...

Les auditeurs partent à la découverte de l’univers médical grâce à des enregistrements et des interviews inédites, s’interrogent sur des sujets variés comme l’innovation, la recherche et l’éthique. Ce podcast permet de renforcer le lien entre l’AP-HP et les huit millions de patients qui y sont soignés chaque année.

Sur une idée originale de l’AP-HP, cette série de podcasts est produite par le studio OHz Masterclass, réalisée par Juliette Médevielle et menée par la journaliste Léa Minod.

« Dans la seringue » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement de podcasts (Deezer, Google Podcast, Spotify, Apple podcast…).

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris