French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Covid-19 : Etude de cohorte multicentrique sur la mortalité des patients atteints de cancers

Publié le Communiqués de presse

Les équipes du service d’oncologie médicale de l’hôpital Tenon AP-HP, du service de santé publique de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP, de l’Inserm et de Sorbonne université ont mené, pour le Groupe Cancer AP-HP, une étude de cohorte multicentrique, coordonnée les Pr Florence Canouï-Poitrine et Joseph Gligorov et le Dr Marc-Antoine Benderra.

Leurs travaux visaient à évaluer le taux de mortalité chez les patients positifs au Covid-19 et atteints de cancers, à décrire les trajectoires de prise en charge et à identifier les facteurs pronostiques de mortalité hospitalière.

L’entrepôt de données de santé de l’AP-HP a permis d’identifier 1148 patients hospitalisés avec cancer et un diagnostic de Covid-19 durant la première vague de la pandémie. Les résultats de cette étude ont fait l’objet d’une publication le 23 septembre 2021 au sein de la revue Cancers.
Menée à partir de l’Entrepôt de Données de Santé (EDS) de l’AP-HP, cette étude de cohorte multicentrique a inclus 1148 patients hospitalisés avec cancer et un diagnostic de COVID-19 durant la première vague de la pandémie. 383 de ces patients sont décédés, ce qui représente un taux de mortalité à 30 jours de 33%.

Les facteurs associés indépendamment à la mortalité hospitalière à 30 jours étaient le sexe masculin, l’âge avancé, la présence de plus de deux comorbidités, une protéine C-réactive (CRP) supérieure à 20 ng/ml, les tumeurs cérébrales primitives et les cancers bronchiques.

Le risque de décès était plus faible chez les patients ayant des comorbidités métaboliques (obésité, dyslipidémie ou diabète).

La mise en évidence d’un taux de mortalité élevé chez les patients atteints de cancer et positifs aux Covid-19 renforce la nécessité de prévenir le risque d'infection par le SARS-CoV-2 chez les patients atteints d'un cancer actif ou antérieur, et d'équilibrer soigneusement le rapport risque-bénéfice des traitements contre le cancer concernant l'évolution du cancer à court terme par rapport au risque de Covid-19.

Référence : Marc-Antoine Benderra, Ainhoa Aparicio, Judith Leblanc, Thomas Moreau, Demian Wassermann, Emmanuelle Kempf, Gilles Galula, Mélodie Bernaux, Anthony Canellas, Ali Bellamine, Jean-Philippe Spano, Christel Daniel, Julien Champ, Florence Canouï-Poitrine, Joseph Gligorov. Cancers.

DOI : https://doi.org/10.3390/cancers13194749

 

À propos de Sorbonne Université : Sorbonne Université est une université pluridisciplinaire de recherche intensive de rang mondial. Structurée en trois facultés, elle couvre les champs des lettres, de la médecine et des sciences. Ancrée au cœur de Paris et présente en région, Sorbonne Université est impliquée dans la réussite de sa communauté étudiante. Elle s’engage à répondre aux grands enjeux sociétaux et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche. Grâce à ses 52 000 étudiantes et étudiants, 6 400 personnels d’enseignement et de recherche et 3 900 personnels administratifs et techniques, Sorbonne Université se veut diverse, créatrice, innovante et ouverte sur le monde. Avec le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Université de Technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt et France Education International, elle forme l’Alliance Sorbonne Université favorisant une approche globale de l’enseignement et de la recherche, promouvant l'accès au savoir, et développant des programmes et projets de formation. Sorbonne Université est également membre de l'Alliance 4EU+, un modèle novateur d’université européenne. https://www.sorbonne-universite.fr       @ServicePresseSU
À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Laure Delignières
Guy-Arnaud Behiri


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris