French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Etude de cohorte COMEBAC – hôpital Bicêtre AP-HP : évaluation des troubles psychiatriques post-Covid-19

Publié le Communiqués de presse

Le groupe COMEBAC a publié dans The Journal of Clinical Psychiatry, le mardi 23 novembre 2021, un article consacré aux troubles psychiatriques post-Covid-19. Si les symptômes psychiques sont connus et fréquents après une infection aigüe par Covid-19, les troubles psychiatriques post-COVID sont encore mal connus. Cette étude est la première à caractériser les troubles psychiatriques post-COVID, diagnostiqués après des examens cliniques réalisés par des psychiatres.

Ce travail est issu de la cohorte COMEBAC constituée pendant la première vague de Covid-19 dans le cadre d’un travail multidisciplinaire de l’hôpital Bicêtre AP-HP, de l’Université Paris-Saclay et de l’Inserm.  Il est porté par l’équipe du service de psychiatrie de l’hôpital Bicêtre AP-HP.

Cette étude est la première au niveau national à caractériser les troubles psychiatriques post-covid-19, diagnostiqués après des examens cliniques réalisés par des psychiatres chez les patients ayant été hospitalisés pour une infection aigüe par Covid-19.

177 patients ont été analysés dans le cadre de cette étude, ils avaient en moyenne 57,5 ans, 38% d’entre eux étaient des femmes et 54,8% d’entre eux ont été hospitalisés en unité de réanimation.

Les troubles psychiatriques post-Covid-19 sont fréquents puisqu’ils concernent plus de 20% des patients 4 mois après une hospitalisation pour infection aigüe de Covid-19. Il s’agit principalement des troubles dépressifs et de troubles anxieux, avec un risque suicidaire significatif concernant plus de 5% des patients.

Alors qu’il était attendu que les troubles psychiatriques surviennent chez les patients ayant souffert des infections Covid-19 aigües les plus sévères, cette étude montre que les troubles psychiatriques post-Covid-19 sont indépendants de la sévérité de l'infection aigüe.

Ce résultat suggère que les troubles psychiatriques peuvent concerner tous les patients ayant souffert d’une infection aigüe par Covid-19.

L’évaluation et le traitement des troubles psychiatriques dans les mois qui suivent l’infection Covid-19 est donc une problématique majeure de santé publique.

Référence: Matthieu Gasnier ; Walid Choucha ; Francois Radiguer ; Aurore Bougarel ; Theo Faulet ; Christian Kondarjian ; Paul Thorey ; Antoine Baldacci ; Maryne Ballerini ; Abd El Kader Ait Tayeb ; Hugo Herrero ; Isabelle Hardy-Leger ; Luc Morin ; Tài Pham ; Nicolas Noel, MD ; David Montani ; Xavier Monnet ; Laurent Becquemont ; Emmanuelle Corruble*; and Romain Colle on Behalf of the COMEBAC Study Group, The Journal of Clinical Psychiatry.

DOI: https://doi.org/10.4088/JCP.21br14179

À PROPOS DE L’UNIVERSITÉ PARIS-SACLAY

L’Université Paris-Saclay regroupe dix composantes universitaires, quatre grandes écoles, l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques, deux universités membres associées et bénéficie d’un partenariat fort avec six grands organismes de recherche.

Composée de 48 000 étudiants et étudiantes, 8 100 enseignants-chercheurs, enseignantes-chercheuses, chercheurs et chercheuses, 8 500 personnels techniques et administratifs, elle propose une offre de formations complète et variée de la Licence au Doctorat, ainsi que des diplômes d’ingénieur.e, reconnus de qualité grâce à la réputation et à l'engagement de son corps enseignant.

Située au sud de Paris, sur un vaste territoire (de Paris à Orsay, en passant par Évry et Versailles), l'Université Paris-Saclay bénéficie d’une position géographique et socio-économique stratégique que sa visibilité internationale contribue à renforcer. Université de pointe, à dominante scientifique et fortement reconnue en mathématique et en physique et également dans les domaines des sciences biologiques et médicales, de l’agriculture, de l’ingénierie, en lien avec des sciences humaines et sociales fortement soutenues, l'Université Paris-Saclay opère dans un environnement naturel classé, proche de Paris, et au cœur d’un tissu économique dynamique.

À propos de l’AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

APHP

Contacts presse :

Service de presse de l’AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Mathilde Capy
Laure Delignières
Guy-Arnaud Behiri


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris