Menu
French English

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a inauguré son nouveau bâtiment Eole

Publié le Communiqués de presse

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP a inauguré vendredi 27 septembre 2019 son nouveau bâtiment Eole qui réunit une partie importante du département « Respiration, réanimation, réhabilitation, sommeil » (R3S) et  l’unité de soins intensifs du service d’hépato-gastro-entérologie.

Ces travaux de rénovation, pour lesquels l’AP-HP a investi 22.6 millions d’euros (20.1 M€ en travaux et 2.5 M€ en équipements), améliorent les conditions de travail des équipes, qui ont participé à l’élaboration du projet, et d’accueil des 21 000 patients qui y seront pris en charge chaque année. 

Cette inauguration a eu lieu en présence d’Anne Souyris, vice- présidente du conseil de surveillance de l’AP-HP, du Pr Bruno Riou, doyen de la Faculté de médecine de Sorbonne Université, de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, de Christine Welty, directrice du groupe hospitalo-universitaire AP-HP.Sorbonne Université, du Pr Thomas Similowski, chef du département R3S et président de la commission médicale d’établissement locale et du Pr Dominique Damais-Thabut, chef du service d’hépato-gastro-entérologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP.

Le nouveau bâtiment Eole, doté d’une centaine de lits, regroupe une partie importante des activités du département « Respiration, réanimation, réhabilitation, sommeil » (R3S) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP :

> les soins externes (au rez-de-chaussée),

> la médecine intensive et réanimation (au 1er étage),

> les soins de rééducation post-réanimation (au 2ème étage),

> l’hospitalisation de pneumologie (au 3ème étage),

> et le service des pathologies du sommeil (au 4ème étage).

Il accueille également l’unité de soins intensifs d'hépato-gastro-entérologie de l’hôpital (au 2ème étage).

La structure et l’organisation du nouveau bâtiment Eole ont été élaborées avec les équipes médicales et paramédicales concernées. Elles encouragent un travail en synergie et une mutualisation des compétences des 250 professionnels impliqués. Elles favorisent également une prise en charge en filière développée depuis de nombreuses années par les équipes de pneumologie, de réanimation, de physiologie et de médecine du sommeil de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP.

Trois filières ont ainsi été mises en place :

> une filière "urgence et aval de l'urgence" dans laquelle l'unité de médecine intensive et réanimation joue un rôle crucial ;

> une filière "handicap respiratoire", qui permet de prendre en charge, dès le diagnostic et jusqu'à la fin de vie, les patients atteints d'insuffisance respiratoire chronique grave, en assurant l'interface entre la ville, le domicile et l'hôpital;

> une filière "sommeil", qui favorise une gestion globale des nombreuses affections respiratoires et neurologiques dont la prise en charge implique impérativement de prendre en considération les événements nocturnes. 

Les services et les équipes pluridisciplinaires, réunis dans ce même bâtiment, proposent également une prise en charge à la fois spécialisée et globale de nombreuses pathologies aiguës et chroniques, comme la bronchopneumopathie chronique obstructive, en lien étroit avec le service des explorations fonctionnelles et respiratoires et l’unité de soins de suite et de réadaptation respiratoires et neuro-respiratoires de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP. 

Le bâtiment Eole, qui favorise par son ouverture les échanges entre professionnels et patients, contribue à l’amélioration des conditions de travail des équipes mais aussi des conditions d’accueil et d’hébergement des patients. Toutes les chambres sont individuelles et chaque étage est doté d’un salon qui facilite les échanges avec les proches en toute confidentialité. L’attention a également été portée sur les salles d’examens, avec par exemple pour les endoscopies bronchiques l’installation d’un environnement sonore et visuel visant à atténuer le stress. Les conditions d’accueil des accompagnants ont elles aussi été prises en compte. Ainsi des circuits différenciés d'accueil des accompagnants ont été créés pour les secteurs de réanimation et de surveillance continue, avec une réflexion particulière menée sur l’accueil des enfants.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Elle s’organise en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ;  AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articule autour de cinq universités franciliennes. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson