French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

TheraPanacea, Gustave Roussy, l'AP-HP, l'ICANS | Institut de cancérologie Strasbourg Europe et GE Healthcare visent à améliorer la survie des patients atteints de tumeurs cérébrales par de la radiothérapie personnalisée basée sur l'IA

Publié le Communiqués de presse

TheraPanacea, Gustave Roussy, l'AP-HP, l'ICANS | Institut de cancérologie Strasbourg Europe et GE Healthcare annoncent une collaboration prometteuse pour fournir une solution alimentée par l'IA afin d'optimiser la réponse au traitement par radiation des patients atteints de tumeurs cérébrales (glioblastome).

Le glioblastome (GBM) est l'un des cancers les plus complexes, mortels et résistants aux traitements, avec une survie estimée à seulement 12 à 18 mois. Malgré sa longue histoire (première identification scientifique dans les années 1920), seuls quelques médicaments et dispositifs de traitement sont utilisés aujourd'hui dans la prise en charge des patients atteints de GBM. La prise en charge standardisée qui ne prend pas suffisamment en compte la grande hétérogénéité de cette maladie ne permet pas d’améliorer de de manière significative la vie des patients. Afin de réduire le poids socio-économique du glioblastome dû à une prise en charge sous-optimale, TheraPanacea, l’AP-HP, Gustave Roussy, l'ICANS et GE Healthcare ont obtenu un financement compétitif de Bpifrance pour développer un traitement efficace et personnalisé aux patients dès que possible.

Tirant parti de son expertise dans le développement de logiciels de pointe utilisant l'intelligence artificielle (IA) pour optimiser les diagnostics, les pronostics et les thérapies du cancer, TheraPanacea développera des algorithmes d'IA pour élucider la structure complexe du GBM et identifier des caractéristiques locales sous-jacentes qui sont invisibles aux yeux de l'homme. "Cette collaboration unique avec des partenaires cliniques exceptionnels fait évoluer la radio-oncologie vers un traitement plus personnalisé et intelligent afin d’offrir de meilleurs résultats, une toxicité moindre et une réduction substantielle des effets secondaires pour les patients atteints de GBM", explique le professeur Nikos Paragios, fondateur et PDG de TheraPanacea.

Afin de permettre l'administration locale des doses de radiothérapie, le consortium combinera ces puissantes solutions d'IA avec les connaissances du domaine provenant d'institutions cliniques renommées. "L'objectif est de d’obtenir une solution robuste, fiable et simple pour individualiser le traitement du GBM, et qui pourra également améliorer la prise en charge radio-thérapeutique pour les autres localisations tumorales", commente le professeur Eric Deutsch, chef du département de radiothérapie à Gustave Roussy et directeur de l’unité Inserm 1030 - Radiothérapie Moléculaire et nouvelle thérapeutique. Le professeur Georges Noël, chef de pôle 4R (Radiothérapie | Radioisotopes | Radiologie | Radiophysique) à l'ICANS, souligne que "cet effort unique permettra d'introduire de nouvelles options radiothérapeutiques qui modifieront le paradigme de l'homogénéité des doses en vue d'un meilleur contrôle local de la maladie, ce qui conduira à de meilleurs résultats et à une meilleure qualité de vie pour les patients".

Le calendrier et l'alignement stratégique jouent un rôle important dans le succès final et les perspectives d'un projet de pointe. "Nous sommes ravis de faire partie d'un projet aussi prometteur. Non seulement parce qu'il améliorera considérablement le pronostic des patients atteints de glioblastome, mais aussi parce qu'il s'inscrit dans le cadre des efforts nationaux actuels visant à améliorer le mauvais pronostic des maladies malignes", déclare le professeur Philippe Maingon, directeur médical du département d'oncologie et d'hématologie du GHU AP-HP. Sorbonne - Université.

Pour que ces solutions impactent le plus grand nombre de patients possible, l'idée est de développer une sorte de plug-in, disponible à partir d'une plateforme mondiale développée par GE Healthcare. "AI DReAM désigne une plateforme unique, ouverte, interopérable et pré-déployée qui accélérera le développement de solutions d'intelligence artificielle pour le diagnostic, le traitement et le suivi. Nous sommes ravis de contribuer à l'amélioration du traitement et de l'espérance de vie des tumeurs gliomes", conclut Baptiste Perrin, directeur de la recherche et du développement numérique de GE Healthcare.

A propos de TheraPanacea : Une entreprise de technologie médicale créée en 2017, TheraPanacea développe des logiciels de pointe pour un diagnostic, un pronostic et un traitement plus intelligents du cancer. Le premier logiciel de radiothérapie de TheraPanacea, ART-Plan ™, est disponible sur le marché européen depuis 2019. Depuis sa création, TheraPanacea a remporté des distinctions et des prix prestigieux, dont le Proof of Concept Grant (2016) du Conseil Européen de la Recherche (CER), le Digital Innovation Competition (Bpifrance), les Grands Prix d'Innovation de la Ville de Paris dans la catégorie Santé (2017), le 1er prix IA Challenge pour la région Parisienne (2018) et le prix H2020 - SME Instrument Phase 2 (2019) récompensant les entreprises européennes les plus perturbatrices sur leur marché.

Contacts presse : Mme Catherine Martineau-Huynh | +33 6 47 93 51 65 | c.huynh@therapanacea.eu

A propos de Gustave Roussy : Gustave Roussy, classé premier centre de lutte contre le cancer en Europe, constitue un pôle d’expertise global contre le cancer entièrement dédié aux patients, quels que soient leur âge et leur pathologie. Il réunit sur deux sites (Villejuif et Chevilly Larue) 3 100 professionnels dont les missions sont le soin, la recherche et l’enseignement.      www.gustaveroussy.fr

Contact presse : Claire Parisel | +33 1 24 11 50 59 | claire.parisel@gustaveroussy.fr

A propos de l'ICANS | Institut de cancérologie Strasbourg Europe : Situé à Strasbourg, l’ICANS | Institut de cancérologie Strasbourg Europe est un ensemble hospitalier de référence issu de l’alliance entre le Centre Paul Strauss (CLCC) et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (CHU). L’ICANS regroupe sur un même site leurs compétences, leurs équipes et leurs équipements techniques pour proposer une offre de prise en charge d’excellence en cancérologie, accessible à tous. Ses nouvelles installations et ses équipements de dernière génération, adaptés aux évolutions des traitements et aux progrès en cancérologie, offrent aux patients, accompagnants et visiteurs, des conditions optimales d’accueil, de sécurité et de confort. L’ICANS développe une expertise en cancérologie en matière de soins, de recherche et d’enseignement, en France et en Europe. www.icans.eu.

Service presse : Marie BRAULT | Directrice de la communication |+33 3 88 25 24 66 | m.brault@icans.eu

A propos de GE Healthcare : GE Healthcare est l'entreprise de soins de santé de GE (NYSE : GE), dont le chiffre d'affaires s'élève à 16,7 milliards de dollars. En tant que leader mondial de l'innovation en matière de technologies médicales et de solutions numériques, GE Healthcare permet aux cliniciens de prendre des décisions plus rapides et mieux informées . grâce à des dispositifs intelligents, des analyses de données, des applications et des services, soutenus par sa plateforme d'intelligence Edison. Avec plus de 100 ans d'expérience dans le secteur des soins de santé et environ 50 000 employés dans le monde entier, la société est au centre d'un écosystème qui travaille pour une santé de précision, en numérisant les soins de santé, en aidant à stimuler la productivité et à améliorer les résultats pour les patients, les prestataires, les systèmes de santé et les chercheurs dans le monde entier. Suivez-nous sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Insights, ou visitez notre site web www.gehealthcare.com pour plus d'informations. Pour les demandes des médias, veuillez contacter Caroline Nouveau, GE Healthcare | +33 6 20 49 49 25 | caroline.nouveau@ge.com ou Aude Vayre, Agence Grayling | +33 6 14 64 15 65 | aude.vayre@grayling.com

A propos de l'AP-HP : Premier centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Europe, l’AP-HP et ses 39 hôpitaux sont organisés en six groupements hospitalo-universitaires (AP-HP. Centre - Université de Paris ; AP-HP. Sorbonne Université ; AP-HP. Nord - Université de Paris ; AP-HP. Université Paris Saclay ; AP-HP. Hôpitaux Universitaires Henri Mondor et AP-HP. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis) et s’articulent autour de cinq universités franciliennes. Etroitement liée aux grands organismes de recherche, l’AP-HP compte trois instituts hospitalo-universitaires d’envergure mondiale (ICM, ICAN, IMAGINE) et le plus grand entrepôt de données de santé (EDS) français. Acteur majeur de la recherche appliquée et de l’innovation en santé, l’AP-HP détient un portefeuille de 650 brevets actifs, ses cliniciens chercheurs signent chaque année près de 9000 publications scientifiques et plus de 4000 projets de recherche sont aujourd’hui en cours de développement, tous promoteurs confondus. L’AP-HP a obtenu en 2020 le label Institut Carnot, qui récompense la qualité de la recherche partenariale : le Carnot@AP-HP propose aux acteurs industriels des solutions en recherche appliquée et clinique dans le domaine de la santé. L’AP-HP a également créé en 2015 la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche afin de soutenir la recherche biomédicale et en santé menée dans l’ensemble de ses hôpitaux. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE DE PRESSE DE L'AP-HP

En semaine, merci d’adresser vos demandes par mail à l’adresse service.presse@aphp.fr avec vos coordonnées téléphoniques, nous vous rappellerons dès que possible. Le WE vous pouvez joindre l’astreinte presse au 01 40 27 30 00. Compte-tenu de la situation sanitaire et en cohérence avec les consignes relatives aux visites des patients hospitalisés, nous privilégions les entretiens/interviews dans les bureaux et salles de réunion, en dehors des services de soins

Attachés de presse :

Guy-Arnaud Behiri
Mathilde Capy


Directeur de la communication et du mécénat de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris