French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

AP-HP – L’étude ECSMOKE poursuit le recrutement de participants pour son étude nationale pour évaluer l’efficacité de la cigarette électronique, avec ou sans nicotine, comme aide au sevrage tabagique, en comparaison à un médicament

Mis à jour le . Signaler ce contenu
ECSMOKE -
L’étude ECSMOKE, lancée en 2018, a pour objectif d’évaluer et comparer l’efficacité des cigarettes électroniques par rapport à un médicament, la varénicline, dans l’arrêt du tabac. Cette étude randomisée, nationale, multicentrique est financée par les autorités de santé (PHRC 2015). Depuis le lancement de l’étude, 328 fumeurs ont déjà été inclus. Les équipes en charge de l’étude poursuivent le recrutement de patients avec l’objectif d’inclure dans l’étude un minimum de 650 personnes fumant au moins 10 cigarettes par jour, âgées de 18 à 70 ans et souhaitant arrêter de fumer. Les participants pourront se rendre dans un des 13 centres hospitaliers ou dans le dispensaire partenaires répartis dans 12 villes en France : Angers, Bordeaux, Caen, Clamart, Clermont-Ferrand, La Rochelle, Lille, Lyon, Nancy, Nîmes, Paris (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière et Hôpital Tenon) et Poitiers. Les participants seront suivis durant 6 mois après l’arrêt du tabac.Les résultats de cette première étude en double aveugle sont attendus environ quatre ans après le démarrage des inclusions. Ils pourraient aider à déterminer si la cigarette électronique peut figurer parmi les dispositifs approuvés comme aide au sevrage tabagique.

En France, on estime à environ 1,7 million le nombre d’utilisateurs quotidiens de produits du vapotage (cigarette électronique – données 2016) mais les connaissances exactes et détaillées concernant l’efficacité de ces produits et le risque associé à leur utilisation manquent afin de proposer la cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique. L’objectif de l’étude ECSMOKE, promue par l’AP-HP, est de répondre à cette question.

Des médecins spécialisés dans le sevrage tabagique prendront en charge chaque fumeur participant à l’étude pendant six mois en leur fournissant :

  • une cigarette électronique personnelle à puissance réglable et des liquides spécifiques saveur tabac blond (soit avec 12 mg/ml nicotine, soit sans nicotine)
  • des comprimés de varénicline, médicament actif d’aide à l’arrêt du tabac, ou sa version placébo.

Les traitements seront mis à disposition gratuitement et la prise en charge inclura également des conseils d’aide à l’arrêt.

Les participants seront répartis (tirage au sort en double-aveugle) dans trois groupes :

  • groupe placebo : comprimés placebo + liquides sans nicotine
  • groupe nicotine : comprimés placebo + liquides avec nicotine (12 mg/ml)
  • groupe varénicline : comprimés de varénicline + liquides sans nicotine

La prise en charge inclura également des conseils d’aide à l’arrêt. L’arrêt du tabac devra survenir dans les 7 à 15 jours suivant le démarrage de l’étude pour le participant. Une consultation de tabacologie aura lieu avant le démarrage du traitement puis six visites seront programmées.

VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER A L’ETUDE ECSMOKE?

Les fumeurs intéressés pour participer à l’étude peuvent contacter le centre coordinateur par téléphone : 06 22 93 86 09 ou par email : ecsmoke.pharmacologie-psl@aphp.fr

 

 

 

 

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris