French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

Lancement du projet Le French Gut : mieux connaître le microbiote français

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Lancement du projet Le French Gut
Lancement du projet Le French Gut -
Crédits: 
Le French Gut
Les 66 millions de Français sont tous différents, leur microbiote intestinal aussi. Ces millions de microorganismes avec qui nous vivons dévoilent un monde fascinant, mais encore mystérieux. Les recherches récentes à ce sujet montrent pourtant à quel point le microbiote influe sur la bonne santé d’un individu. L’objectif du projet Le French Gut : un appel à la contribution nationale pour cartographier et comprendre les microbiotes intestinaux français. Ce projet inédit de sciences participatives, porté par MetaGenoPolis/INRAE et l’AP-HP s’inscrit dans une dynamique mondiale[1] et ouvre des perspectives prometteuses pour le développement d’approches innovantes en santé.

Le French Gut appelle les Français majeurs à contribuer à la cartographie du microbiote intestinal national. Son ambition ? D’ici 2027, recueillir 100 000 échantillons fécaux, avec les informations nutritionnelles et cliniques associées. Une première phase pilote est lancée en septembre 2022 pour recueillir 3000 échantillons.

Initié et porté par INRAE et son unité MetaGenoPolis, Le French Gut rassemble de nombreux établissements français qui allient leurs forces pour accélérer la science du microbiote. Ce projet mené en collaboration avec l’AP-HP, qui en sera l’investigateur, est mené en partenariat avec des institutions publiques et des acteurs privés du domaine du microbiote. Ainsi, le consortium Le French Gut rassemble actuellement 4 institutions publiques (INRAE, AP-HP, INSERM, AgroParisTech) et 11 partenaires privés (Biocodex, Biofortis, Danone Nutricia Research, GMT Science, Gnosis by Lesaffre, Institut Pasteur Lallemand Health Solutions, GREENTECH, Nahibu, Nexbiome Therapeutics, AdareBiome).

Pour en savoir plus : lire le communiqué de presse

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris