Menu
French English

Enfants atteints de bronchiolites sévères : point sur la mesure de délestage exceptionnel et temporaire prise par l’hôpital Robert-Debré AP-HP

Publié le Communiqués de presse

Les urgences pédiatriques de l’hôpital universitaire Robert-Debré AP-HP ont connu un nombre très élevé de passages dès le mardi 27 novembre 2018 avec un pic à 370 passages le vendredi 30 novembre 2018 et une moyenne de 350 passages quotidiens pendant la semaine du lundi 26 novembre 2018 au dimanche 2 décembre 2018. Le lundi 3 décembre 2018, le nombre de passage a été de 396 patients. La moyenne quotidienne d’hospitalisation était de 15 à 20 enfants, quasi exclusivement des bronchiolites sévères pour des nourrissons de moins de 1 anCes hospitalisations ont saturé les lits de pédiatrie générale, d’unités de surveillance continue et de réanimation.

Le vendredi 30 novembre 2018, l’hôpital Robert-Debré AP-HP n’avait plus de lits disponibles et a donc été contraint de faire passer son plan de prise en charge des épidémies hivernales au niveau maximum. Ces niveaux prédéfinis d’organisation permettent d’anticiper les variations de flux aux urgences et d’éviter l’accueil de patients que l’hôpital ne serait pas capable de prendre en charge.

Dans ce cadre, le vendredi 30 novembre 2018, l’hôpital Robert-Debré a demandé à la coordination du SAMU de Paris de réorienter temporairement les enfants atteints de bronchiolites sévères vers d’autres établissements pédiatriques d’Ile-de-France. Cette mesure a pris fin le dimanche 2 décembre 2018 à la mi-journée. Aucun transfert hors région n’a été effectué pendant cette période. Les patients nécessitant une prise en charge en chirurgie ou en réanimation ont été accueillis à l’hôpital Robert-Debré et n’ont pas été réorientés.

L’épidémie de bronchiolite 2018 a débuté à la mi-novembre de façon assez tardive cette année. Elle semble particulièrement sévère cette année avec un  pic, atteint depuis la fin de la semaine dernière, plus élevé que les années précédentes. Le nombre de passages quotidiens dans les SAU pédiatriques est plus élevé de 11% et le nombre quotidien de cas de bronchiolite de +18% par rapport à la moyenne des années précédentes. L’ensemble des équipes des hôpitaux et des services de pédiatrie de l’AP-HP restent mobilisés pour lutter contre l’épidémie de bronchiolite dont le  pic épidémique devrait se prolonger dans les prochains jours.

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8.3 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson