Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service

  • Rechercher un contenu

Select the desired hospital
Publié le Page vue 1289 fois. Communiqués de presse

A l’hôpital Trousseau, AP-HP, le service de réanimation néonatale et pédiatrique, sous la direction du Pr Ricardo Carbajal puis du Pr Hervé Walti, a mis en place une unité mobile d’assistance circulatoire (UMAC). Cette unité mobile permet dans un délai rapide d’implanter une assistance circulatoire extracorporelle (ECMO) dans l’hôpital où se trouve l’enfant et de le transporter vers le service de réanimation de l’hôpital Trousseau.

L’ECMO est une technique qui remplace transitoirement la fonction cardiaque et respiratoire chez des patients présentant une défaillance respiratoire et/ou hémodynamique très sévère et réfractaire aux traitements conventionnels. Il s’agit d’une technique très spécialisée, dont ce service de réanimation pédiatrique a une grande expérience,  qui permet de sauver un pourcentage important des nouveau-nés et des enfants qui présentent un risque élevé de mort imminente. La mise en place d’une telle unité mobile a été possible grâce à la collaboration avec le service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital Trousseau et le Service mobile d'urgence et de réanimation -SMUR- de l’hôpital Robert Debré, AP-HP.

Cette équipe médico-chirurgicale est dans la capacité de répondre à une demande urgente pour des patients instables et non transportables avec les moyens conventionnels. Elle peut se déplacer vers les centres hospitaliers d’Ile-de-France ou de province afin de permettre l’implantation d’une ECMO chez des nouveau-nés ou chez des enfants de moins de 18 ans. Ces déplacements sont faits avec le SMUR et en cas d’une longue distance en hélicoptère avec la participation de la Sécurité Civile. Des déplacements dans un rayon de 500 km autour de Paris ont à ce jour été effectués.

Dans l’heure suivant la réception d’un appel téléphonique d’un réanimateur demandant de prendre en charge un malade grave et répondant aux critères d’action de l’UMAC, une équipe composée d’un réanimateur pédiatre, un chirurgien pédiatrique et un(e) infirmier(e) spécialisé(e) part vers le centre où se trouve l’enfant. Une fois l’ECMO mise en place, l’enfant est stabilisé et transporté, en toute sécurité, vers le service de réanimation de l’hôpital Trousseau.

Le maintien d’une circulation extracorporelle est souvent nécessaire durant plusieurs jours. Ensuite, lorsque l’évolution clinique du jeune patient est favorable et l’état clinique le permet, l’ECMO est arrêtée et l’enfant rapatrié vers son hôpital d’origine.

A ce jour et sur les 11 premiers mois d’activité, l’équipe mobile de Trousseau s’est déplacée 14 fois, avec des résultats satisfaisants, qui feront l’objet d’une évaluation précise en fonction des différentes situations prises en charge. Ces interventions ont concerné des centres de la région parisienne mais aussi des centres à Amiens, Caen, Dijon, Clermont-Ferrand ou Limoges.

L’AP-HP dispose par ailleurs de trois unités mobiles d’assistance cardio-circulatoire pour les adultes, basées à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à l’hôpital européen Georges-Pompidou et à l’hôpital Henri-Mondor.

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachée de presse :

Éléonore Duveau

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson

Assistance publique Hôpitaux de Paris