Menu
French English

AP-HP : innovations diagnostiques et thérapeutiques en oncologie à l’hôpital Saint-Louis

Publié le Page vue 259 fois. Communiqués de presse

La prise en charge du cancer est au cœur de la mission de service public de l’AP-HP, qui dispose de l’ensemble des compétences et expertises pour diagnostiquer et soigner tous les types de cancer. Son objectif est de permettre à toutes les personnes malades, indépendamment de leur situation sociale ou de leur revenu, d’avoir les chances les plus élevées de guérir et de réduire le plus possible les conséquences négatives de la maladie sur leur vie quotidienne.

Pour atteindre ce double objectif, l’AP-HP a notamment investi 24 millions d’euros entre 2014 et 2016  pour moderniser les équipements de radiothérapie (remplacements de quatre accélérateurs linéaires, upgrade du Gamma Knife ® à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et acquisition d’un CyberKnife ® à l’hôpital européen Georges-Pompidou) ou d’imagerie (notamment 17 remplacements et sept installations d’IRM programmés) dans ses hôpitaux.

L’AP-HP a, dans cette perspective, inauguré mercredi 15 novembre 2017 à l’hôpital Saint-Louis un scanner interventionnel nouvelle génération et la mise en place d’une technique de radiothérapie stéréotaxique innovante.

Cette inauguration a eu lieu en présence de Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, du Pr Rémy Nizard, Président de la commission médicale d’établissement locale, d’Eve Parier, Directrice du groupe hospitalier Saint-Louis-Lariboisière-Fernand-Widal, de Florent Bousquié, Directeur de l’hôpital Saint-Louis, du Pr Christophe Hennequin, Chef de service de radiothérapie, du Pr Eric De Kerviler, Chef du pôle Imagerie et du Pr Pierre Fenaux, Chef du pôle HI3RO. 

Du diagnostic à la prise en charge, l’imagerie et la radiothérapie interviennent à toutes les étapes du parcours des patients suivis pour un cancer. Des innovations diagnostiques et technologiques dans ce domaine permettent aujourd’hui des traitements plus ciblés, plus efficaces et plus sûrs pour les patients.

Afin de moderniser le secteur à risque de la radiologie interventionnelle à l’hôpital Saint-Louis AP-HP, le service d’imagerie, dirigé par le Pr Eric de Kerviler, vient d’être doté d’un scanner interventionnel « Infinix-i 4D-CT Aquilion PRIME » (Toshiba Medical System), annoncé comme le 1er en Europe au congrès de la Radiology society of North America (RSNA) à Chicago en décembre 2016.

Cet équipement hybride, associant un scanner et un arceau de radiologie vasculaire de dernière génération, permet de réaliser des procédures diagnostiques et thérapeutiques complexes dans un environnement Iso7, à l’instar de ce qui se fait dans les meilleurs centres européens.

Il ouvre ainsi de nouvelles perspectives en radiologie interventionnelle oncologique, depuis les gestes diagnostiques comme la biopsie, aux traitements guidés par l’image comme les ablations tumorales percutanées, à l’administration de chimiothérapie ou de radiothérapie vectorisée par voie intra-artérielle ou encore aux gestes destinés à soulager les douleurs cancéreuses rebelles. Ces procédures complètent l’offre de soin déjà présente sur le GH en Cancérologie et garantissent une prise en charge globale du patient en une seule unité de lieu.

Il favorise également des traitements mini-invasifs (cryoablations rénales, techniques d’ablation par thermothérapie). Ces derniers peuvent être une alternative à des gestes chirurgicaux, et être réalisés lors de courtes hospitalisation, ou en ambulatoire.

Le service de radiothérapie de l'hôpital Saint-Louis AP-HP, dirigé par la Pr Christophe Hennequin, a par ailleurs mis en place une technique de haute précision, la radiothérapie en conditions stéréotaxiques. Elle utilise des microfaisceaux convergents pour irradier à haute dose de très petits volumes, en limitant au maximum l’irradiation des tissus sains autour de la tumeur, avec moins d‘effets secondaires.  Une radiothérapie stéréotaxique peut être réalisée lors d’une radiochirurgie (une seule séance à dose très élevée) et/ou lors d’une radiothérapie stéréotaxique fractionnée (plusieurs séances sur un temps court en général moins de deux semaines). Les séances, indolores pour les patients, durent entre 30 et 60 minutes. Un contrôle local des métastases est obtenu dans 90% des cas.

Cette nouvelle technique s'inscrit notamment dans le projet de développement de la neuro-oncologie à l’hôpital Saint-Louis AP-HP.

Ces innovations diagnostiques et thérapeutiques contribuent à faire de l’hôpital Saint-Louis l’un des huit centres d’excellence et d’expertise en cancérologie-hématologie de l’AP-HP.

Elles modernisent et complètent aussi l’offre de soins en cancérologie proposée par les hôpitaux universitaires Saint-Louis – Lariboisière – Fernand-Widal AP-HP qui prennent en charge chaque année près de 9000 patients pour un cancer ou une hémopathie maligne (dont 5300 sont nouveaux). 4 000 patients différents y  sont accueillis en hôpital de jour pour un traitement de chimiothérapie et 1 300 patients en séance de radiothérapie.

A l’échelle de l’AP-HP, près de 61 000 patients, dont 39 000 nouveaux patients ont été pris en charge pour un cancer en 2016 à l’AP-HP, soit environ 1/3 des patients d’Ile-de-France.

Pour en savoir plus : La prise en charge du cancer à l’AP-HP

*Hématologie, Immunologie, Réanimation Médicale, Radiothérapie, Pneumologie, Oncologie

À propos de l’AP-HP : L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes  malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr

Les coordonnées du service presse

CONTACTER LE SERVICE
DE PRESSE DE L'AP-HP

01 40 27 37 22 en semaine
01 40 27 30 00 le week-end

service.presse@aphp.fr

Attachées de presse :

Juliette Hardy
Marine Leroy

Assistant :

Théodore Lopresti

Nous suivre :


Directeur de la communication de l'AP-HP :

Patrick Chanson