French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

COVIDOM - Etude sur les caractéristiques cliniques et les facteurs associés à l’hospitalisation ou au décès des patients ambulatoires suivis à distance

Mis à jour le . Signaler ce contenu
COVIDOM
COVIDOM -
AP-HP
Des équipes de l’AP-HP, de Sorbonne Université et de l’Inserm à l'Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique, coordonnées par le Dr Youri Yordanov et le Pr Agnès Dechartres, ont évalué les caractéristiques cliniques, le devenir et les facteurs associés à l’hospitalisation ou au décès des patients ambulatoires suivis à l’aide du dispositif COVIDOM. Cette étude, promue par l’AP-HP, et financée par l’Alliance Tous unis contre le virus, la Fondation AP-HP, EIT-Health et un PHRC national (COVID 2020) a fait l’objet d’une publication, le 26 avril 2021, dans la revue Clinical Microbiology and Infection (CMI).

COVIDOM est une solution de télésurveillance médicale à domicile destinée aux patients porteurs ou suspectés de Covid-19, co-construite par l’AP-HP, Nouveal e-santé et l’URPS Ile-de-France, sous la direction du Pr Patrick Jourdain (AP-HP, Université Paris-Saclay) directeur médical de COVIDOM.

Les études sur les infections à COVID-19 se sont principalement concentrées sur les patients hospitalisés ou ceux présentant une forme grave de l’infection. Pour mener les travaux qui font aujourd’hui l’objet d’une publication, les chercheurs ont constitué dès mars 2020 une cohorte prospective de patients ambulatoires présentant un COVID-19 léger ou modéré, suivis à distance à l’aide de la solution de télésurveillance COVIDOM.

De mars à aout 2020, plus de 43 000 patients ont été inclus dans la cohorte. L'âge moyen était de 43 ans; 93% des patients étaient âgés de moins de 65 ans et près de 62% étaient des femmes. Pour près de 70% des patients, les données sur les comorbidités et les symptômes étaient disponibles. Les principales comorbidités rapportées par les patients étaient l'asthme (13%), l'hypertension (12%) et le diabète (5 %).

Les travaux menés montrent que l'aggravation clinique était rare chez les patients ambulatoires présentant une forme de COVID-19 légère ou modérée, suivis à distance à l’aide de la solution de télésurveillance COVIDOM. Le sexe, l'âge et les comorbidités telles que l'insuffisance rénale chronique, les cancers actifs ou l'obésité étaient indépendamment associés à l'aggravation clinique. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer cette évaluation car il peut être considéré que cette cohorte a inclus des patients plus jeunes et en meilleure santé que dans la population générale.

Assistance publique Hôpitaux de Paris