French English

Fibrome et désir de grossesse, l’AP-HP appelle à participer à une étude

Mis à jour le . Page vue 1406 fois. Signaler ce contenu
Fibrome et désir de grossesse, l’AP-HP appelle à participer à une étude - Utérus
Magicmine/iStock/Thinkstock
Vous êtes gênée par vos fibromes et vous désirez un enfant... Vous pouvez peut-être participer à l’étude LUNE-2, qui recherche la meilleure stratégie pour traiter vos fibromes tout en conservant vos meilleures chances de grossesse.

Corps de texte

Avec les contraintes de la société actuelle, les femmes retardent l’âge de leur première grossesse après 30 ans. Or, c’est habituellement après 30 ans que surviennent les symptômes dus aux fibromes. Chez ces femmes, il faut donc trouver le meilleur moyen de traiter les fibromes, tout en respectant la fertilité. L’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) organise une étude chez des patientes avec utérus polymyomateux symptomatique et ayant un désir immédiat de grossesse. Il est prévu la participation de 294 patientes.

Qui peut participer à cette étude ?

  • Peuvent faire partie de cette étude les femmes :
  • De 18 à 40 ans
  • Avec 3 fibromes ou plus, dont au moins1 fait 3 cm ou plus
  • Souffrant de symptômes liés aux fibromes et souhaitant un traitement
  • En couple et souhaitant concevoir
  • Sans cause d’infertilité connue en dehors des fibromes

Pourquoi participer à l’étude Lune-2 ?

Le but de l’étude Lune-2 est de comparer deux approches différentes, déjà pratiquées dans les hôpitaux participants: l’ablation des fibromes par chirurgie (Poly-myomectomie) ou obturation des vaisseaux des fibromes par radiologie interventionnelle (Embolisation des artères utérines), afin d’évaluer les meilleures chances de grossesses ultérieures. L’analyse des données relatives à ces 294 interventions permettra de proposer à l’avenir le traitement le mieux adapté à la situation des patientes qui, comme vous, ont des fibromes et souhaitent être maman.

Que cela implique-t-il pour vous ?

Les médecins vous prendront en charge comme ils ont l’habitude de le faire pour les patientes dans votre situation. Nous ferons un bilan de fertilité très poussé, vous garantissant les meilleures chances de grossesse. Vous aurez un suivi un peu plus approfondi sans bien sûr engager de frais supplémentaire pour vous.  L’analyse des données médicales vous concernant se fera de façon totalement ANONYME, en accord avec la réglementation française sur la recherche médicale. Les médecins de votre maternité sont à votre disposition pour vous expliquer cette étude et répondre à vos questions.

Comment participer ?

Pour participer à l’étude, vous pouvez joindre l’un des centres participant dans la liste suivante:

 

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Centre Hospitalier Universitaire d'Île-de-France