Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service

  • Rechercher un contenu

Select the desired hospital

Hôpital Henri-Mondor AP-HP : Première implantation française de TricValve pour insuffisance tricuspide sévère

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Coeur
Coeur -
L’Unité fonctionnelle de cardiologie Interventionnelle de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP a réalisé la première implantation française de valve TricValve chez un patient âgé de 85 ans présentant une insuffisance valvulaire tricuspide inopérable et responsable d’épisodes récidivants d’insuffisance cardiaque droite. Cette intervention a été réalisée par l’équipe du Pr Teiger avec le Dr Gallet, le Dr Riant, et s’est appuyée sur l’expertise du Pr Figulla, directeur émérite du département de cardiologie de l’université Friedrich- Schiller à Iena.

Corps de texte

La valve tricuspide est la valve cardiaque qui sépare l'oreillette droite du ventricule droit. Une atteinte de cette valve, associée à un risque accru de mortalité et à une qualité de vie altérée, est à l’origine d’une insuffisance cardiaque et d’hospitalisations à répétition. Une intervention chirurgicale en vue de réparer cette fuite tricuspide est souvent à haut risque chez des patients notamment poly-pathologiques, ayant déjà subi plusieurs opérations.

La procédure mise en place par l’unité fonctionnelle de cardiologie interventionnelle de l’hôpital Henri Mondor AP-HP a consisté, après une ponction veineuse fémorale, en l’implantation de deux stents valvés à armature autoexpansible au niveau des deux veines caves par voie percutanée sous contrôle angiographique et échographique. Elle a permis de faire disparaître les œdèmes du patient qui a pu sortir rapidement du service de cardiologie de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP. Cette implantation permet donc de corriger les conséquences d’une insuffisance tricuspide majeure qui ne peut être traitée par voie chirurgicale.

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris