Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service

  • Rechercher un contenu

Select the desired hospital

Inauguration du pôle Sport & Cancer en Hématologie à l’hôpital Saint-Antoine AP-HP

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Pôle Sport & Santé
Pôle Sport & Cancer -
De nombreuses études scientifiques montrent que la pratique d’une activité physique soutenue et régulière permet de réduire les effets secondaires des traitements tant physiques que psychologiques, améliore la qualité de vie et diminue le risque de récidive des principaux cancers. Avec l’expertise de la CAMI Sport & Cancer, soutenue par le groupe de protection sociale Malakoff Médéric Humanis, les associations Laurette Fugain et ATERHIT, et le laboratoire Pfizer, l’hôpital Saint-Antoine AP-HP transforme le parcours de soins des patients hospitalisés dans son service d’hématologie clinique et thérapie cellulaire en leur proposant un programme de thérapie sportive gratuit spécialement développé pour les aider à combattre la maladie.

Corps de texte

Le Pôle Sport et Cancer inauguré ce 7 février 2019 à l'hôpital Saint-Antoine AP-HP est le 8ème déployé depuis 2016 grâce à ce partenariat. Il était important de pouvoir proposer une activité physique sur les lieux de soins au plus proche des patients car comme le disent les docteurs Thierry Bouillet et Jean-Marc Descotes co-fondateurs de la CAMI Sport et Cancer "un programme d'activité physique est d'autant plus efficace qu'il est débuté précocement dans la prise en charge".

Les patients bénéficient de deux séances individuelles de thérapie sportive de 15 à 45 minutes par semaine pendant leurs hospitalisations. Ils disposent également d'une consultation de thérapie sportive initiale et d'une évaluation des effets physiques de leur pratique. Ce nouveau dispositif gratuit permettra d'accueillir plus d'une centaine de patients par an.

Les témoignagnes des patients qui ont pu bénécifier des programmes de la CAMI Sport et Cancer montrent les bienfaits de cette thérapie sportive :

  • Ralph "Je suis assez sportif alors c'était essentiel pour moi de faire de l'activité physique. A la sortie de l'hôpital j'ai rejoint mes amis pour faire un match de foot. Un grand moment ! J'étais fatigué mais je suis certain que sans ces excercices physiques je n'aurais pas pu"
  • Marion "Quand je suis rentrée à l'hôpital, je n'avais pas du tout le moral, je n'avais plus vraiment d'envie ni d'énergie. Je n'étais pas du tout sportive donc les cours d'activité physique je n'ai pas dit oui tout de suite. Mais l'éducatrice m'a convaincue. Finalement, cela m'a fait beaucoup de bien, au physique et au moral. Sinon naturellement, je serais restée au lit toute la journée"

En savoir plus : lire le communiqué de presse

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris