Menu
French English
  • Rechercher un nom de médecin, un service

  • Rechercher un contenu

Select the desired hospital

Première greffe in utero de cellules souches hématopoïétiques chez un fœtus atteint de déficit immunitaire combiné sévère

Mis à jour le . Signaler ce contenu
Cellules souche
Cellules souches -
Cette greffe in utero de cellules souches hématopoïétiques a été réalisée en juillet 2015 par les équipes du département de biothérapie et de l’unité d’immuno-hématologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malade AP-HP, du département de médecine fœtale de l’hôpital Trousseau AP-HP, de l’Inserm, de l’institut Imagine, de l’Université Paris Descartes et de Sorbonne Université. L’enfant est aujourd’hui âgé de 3 ans et est en bonne santé.

Corps de texte

Le greffon provenant de la sœur, a été préparé au laboratoire de thérapie cellulaire et génique du département de biothérapie de l'hôpital Necker-Enfants malade AP-HP.
Puis il a été infusé dans le fœtus par la veine ombilicale sous contrôle échographique au département de médecine fœtale de l'hôpital Trousseau AP-HP.

La grossesse s'est ensuite déroulée sans encombre et l'enfant est né à terme à la maternité de l'hôpital Trousseau AP-HP avec un système immunitaire fonctionnel.

Cette intervention a permis au fœtus de guérir pendant la grossesse, sans les contraintes pratiques ni la charge émotionnelle liées à une greffe classique de cellules souches hématopoïétiques. Cette dernière entraîne une longue hospitalisation en milieu hautement protégé pour ces jeunes patients très fragiles.
Pour en savoir plus : lire le communiqué de presse

A voir aussi

Assistance publique Hôpitaux de Paris