Menu
French English

Cancers rares

Mis à jour le . Page vue 5525 fois. Signaler ce contenu

Corps de texte

En bref

Les cancers rares sont des cancers qui touchent moins de 6 personnes sur 100.000 personnes par an.

Depuis plusieurs années, la prise en charge des cancers rares a beaucoup évolué en France avec notamment la mise en place de centres « experts ».

En détail

Les cancers rares regroupent un grand nombre de cancers et peuvent survenir sur toutes les parties du corps (cerveau, os, tissus mous, viscères, ovaire…).

Les cancers rares restent encore des maladies mal connues : faire de la recherche dans ce domaine est une mission difficile car la réalisation d’études pour observer ces maladies et évaluer les traitements n’est pas simple du fait des petits nombres de personnes touchées par ces maladies.

  • La mise en place de 23 centres experts « patients » dans toute la France permet aux différentes équipes spécialisées de fonctionner en réseaux, de discuter le traitement de certains patients, de partager les informations dont ils disposent sur une maladie donnée et de regrouper leurs efforts de recherche.
  • Fin 2014, 14 réseaux « Cancers rares » touchant différents cancers rares ont été reconnus officiellement par l’institut National du Cancer*. 7 d'entre eux sont coordonnés à l'AP-HP.

En savoir plus sur les réseaux coordonnés par l'AP-HP

Les traitements des cancers rares

Du fait de leurs particularités, les cancers rares sont pris en charge dans des centres « experts », très spécialisés.

Comme pour l’ensemble des cancers, les traitements de ces tumeurs rares s’appuient sur le plus souvent sur:

  • la chirurgie qui permet de retirer la tumeur au cours d’une intervention chirurgicale
  • la chimiothérapie souvent administrée par perfusion intraveineuse,
  • la radiothérapie qui utilise les radiations ionisantes pour détruire les cellules cancéreuses.