French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

APACHE

Promoteur: 
AP-HP
Investigateur coordonnateur: 
CLAUDEPIERRE Pascal
Centre coordonnateur: 
AP-HP - Hôpital Henri Mondor-Albert Chenevier
Unité de Recherche Clinique coordonnatrice: 
URC Henri Mondor (HUHMN)
Établissement(s): 
  • AP-HM - Hôpitaux Sud - Sainte Marguerite
  • AP-HP - Hôpital Ambroise Paré
  • AP-HP - Hôpital Bichat
  • AP-HP - Hôpital Cochin
  • AP-HP - Hôpital Henri Mondor-Albert Chenevier
  • AP-HP - Hôpital La Pitié-Salpêtrière
  • AP-HP - Hôpital Lariboisiere-Fernand Widal
  • AP-HP - Hôpital Saint Antoine
  • CH Cahors - Hôpital Jean Rougier
  • CH Le Mans
  • CHR Orléans - Hôpital La Source
  • CHRU Brest - Hôpital de la Cavale Blanche
  • CHRU Nancy - Hôpitaux de Brabois
  • CHRU Tours - Hôpital Trousseau
  • CHU Besançon - Hôpital Jean Minjoz
  • CHU Clermont-Ferrand - Hôpital Gabriel-Montpied
  • CHU Grenoble Alpes - Site Sud
  • CHU Lille - Hôpital Roger Salengro
  • CHU Montpellier - Hôpital Lapeyronie
  • CHU Nantes - Hôtel-Dieu - Hôpital Mère-Enfant
  • CHU Nice - Hôpital Pasteur
  • CHU Nîmes - Hôpital Universitaire Carémeau
  • CHU Poitiers - Hôpital de La Milétrie
  • CHU Rennes - Hôpital Sud
  • CHU Saint-Etienne - Hôpital Nord
  • CHU Toulouse - Hôpital Purpan
  • GH Institut Catholique de Lille - Hôpital Saint-Philibert
  • GH Paris Saint-Joseph - Hôpital Paris Saint-Joseph
  • Hôpitaux universitaires de Strasbourg - Hôpital de Hautepierre
Population: 
Patients
Statut de l’essai clinique: 
Inclusions en cours

Cohorte Française sur le devenir des Rhumatismes Psoriasiques articulaires récents. Cohorte APACHE

Cette recherche porte sur les rhumatismes inflammatoires chroniques, plus précisément les rhumatismes psoriasiques (RPso), affection pour laquelle vous consultez votre médecin. L’objectif est d’étudier le devenir des RPso en observant l’évolution de cette affection pendant 10 ans, à partir de votre date d’acceptation de participation à l’étude ; seront étudiés en particulier la sévérité lésionnelle (radiographique) à 5 ans et à 10 ans, mais également les impacts humains de la maladie, tout ceci afin de développer des stratégies de prévention, de diagnostic et traitement précoces.
Il est prévu d’inclure 425 personnes présentant un RPso, dans plusieurs établissements hospitaliers de soins, situés sur le territoire français.

Contacter l'équipe de coordination de l'essai

J'ai bien noté que :

  • aucune information personnelle n'est collectée à mon insu, ni divulguée à des tiers
  • je dispose d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression des données me concernant
  • sachant que les messages envoyés sur Internet peuvent être interceptés, je n'envoie aucune donnée personnelle, confidentielle ou sensible

 

Assistance publique Hôpitaux de Paris