French English
Menu
  • Rechercher un nom de médecin, un service
  • Rechercher un contenu
Select the desired hospital

IVOXY

Promoteur: 
AP-HP
Investigateur coordonnateur: 
CARTEAUX Guillaume
Centre coordonnateur: 
AP-HP - Hôpital Henri Mondor-Albert Chenevier
Unité de Recherche Clinique coordonnatrice: 
URC Henri Mondor (HUHMN)
Établissement(s): 
  • AP-HP - Hôpital Henri Mondor-Albert Chenevier
Population: 
Patients
Statut de l’essai clinique: 
Inclusions en cours

Impact du volume courant sous oxygénothérapie à haut débit nasal au cours de l’insuffisance respiratoire aiguë hypoxémique de novo

Cette recherche porte sur l’évaluation de l’impact du volume de gaz inspiré par les patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë dite de novo au cours de l’utilisation de l’oxygénothérapie à haut débit nasal (OHDN). Une insuffisance respiratoire aiguë correspond à une altération du fonctionnement des poumons qui rend nécessaire d’apporter une supplémentation en oxygène afin de maintenir une oxygénation correcte du sang. Une insuffisance respiratoire aigüe est dite « de novo » lorsqu’elle ne complique pas une maladie chronique des poumons ou du cœur. L’OHDN correspond à la technique de supplémentation en oxygène que vous recevez actuellement et qui est la plus fréquemment utilisée chez les patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë de novo. Des données récentes de la recherche suggèrent que le volume de gaz inspiré peut avoir un effet délétère s’il est trop élevé. L’objectif principal de cette recherche est de mesurer le volume de gaz inspiré moyen d’outils de monitorage supplémentaires et d’évaluer l’effet de ce volume sur l’efficacité de l’OHDN.
Pour répondre à la question posée dans la recherche, il est prévu d’inclure 60 personnes présentant une insuffisance respiratoire aiguë dite de novo, au service de réanimation médicale de l’hôpital Henri Mondor.

Contacter l'équipe de coordination de l'essai

J'ai bien noté que :

  • aucune information personnelle n'est collectée à mon insu, ni divulguée à des tiers
  • je dispose d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression des données me concernant
  • sachant que les messages envoyés sur Internet peuvent être interceptés, je n'envoie aucune donnée personnelle, confidentielle ou sensible

 

Assistance publique Hôpitaux de Paris